Un pyjama sans prise de tête

Ça ne se voit pas forcément mais j’essaie de coudre de façon réfléchie, si si…

Je fais des listes : ce dont j’ai besoin, ce dont j’ai envie, je m’accorde quelques caprices à condition de me coller aussi aux choses moins funky mais au final tellement chouettes à porter elles aussi. Et voila, l’heure était venue de me coudre un bête pantalon de pyj’. En fait il m’en faut plusieurs mais j’ai commencé par le tissu le plus… Comment dire ? Fuyant, amusant, brillant, doux, qui pique les yeux… Il s’agit d’un délicieux mélange soie et coton acheté chez Sacrés Coupons il y a bien deux ans de cela pour faire la doublure d’un nid d’ange, autant vous dire que j’étais jalouse du gnome qui a dormi (et probablement aussi répandu moult fluides corporels peu ragoutants) des mois dans tant de douceur.

Il me restait pas mal de tissu, le coupon de base faisant trois mètres quand même, MAIS pas tout à fait assez pour faire ce pantalon, à moins de tricher honteusement : c’est ainsi que je me retrouve avec trois pièces coupées avec les rayures verticales et une (l’arrière de ma jambe gauche) avec les rayures horizontales. Zéro prise de tête j’vous dis : ça ne tient pas dans un sens, hop on coupe dans l’autre ! Il s’agit du pantalon à taille élastiquée n°114 du Burda de juin 2011.

Je vous le présente ici porté avec le reste de ma panoplie anti-froid : chaussons, débardeur, sweat-shirt, tout est maison, ça fait d’ailleurs rudement plaisir de réaliser que j’ai de plus en plus d’affaires me-made dans mes placards, il n’est désormais pas rare que je réalise en m’habillant qu’à part la corseterie (c’est le nom classieux pour désigner mes soutiens-gorge), les chaussettes et les chaussures j’ai cousu toute ma tenue. Yeah !

Mes prochains projets indispensables ? Un manteau pour cet hiver, d’autres pantalons de pyjama, des t-shirts à manches longues et un ou deux pulls à priori. Et ma première vraie paire de chaussette, pour laquelle j’ai enfin acheté le nécessaire. Enfin si j’ai le courage de m’y mettre (tricoter avec des aiguilles si petites, ça n’est pas vraiment motivant).

7 Commentaires

  • 1
    22 septembre 2012 - 8 h 40 min | Permalien

    Super ce petit pantalon, la couleur est très vitaminée !

  • 2
    Lyli
    22 septembre 2012 - 9 h 41 min | Permalien

    Hmm ça me donne envie d’aller me recoucher sous la couette moi :)
    Il a l’air très confort ton pantalon et ton sweat aussi d’ailleurs !
    Les photos sont très sympa, le bleu et le jaune me font penser à une bouteille d’Orangina :)

    J’ai hâte de voir tes futurs projets.

  • 3
    saki
    22 septembre 2012 - 9 h 57 min | Permalien

    Merci les filles !

    Paulette l’hiver j’ai besoin de couleurs fun décidément.

    Lyli yep, il est super confort, un bonheur !

  • 4
    24 septembre 2012 - 0 h 33 min | Permalien

    Un vrai petit canari : tout jaune, tout mignon, tout doux :)

  • 5
    saki
    24 septembre 2012 - 11 h 43 min | Permalien

    Merci Manowen !

  • 6
    Alice
    1 octobre 2012 - 20 h 55 min | Permalien

    Super ça avoir fait toute sa garde robe (ou presque)! Je trouve ça balèze c’est pas évident de tout arriver à faire et de trouver le temps de le faire aussi! Bravo bravo!
    Allez je te soutien pour la future paire de chaussettes faites mains!
    Commence que un point simple à retenir ou des rayures ça égaye un peu le tricotage, moi j’avoue que j’en fait des rayées j’aime bien! (enfin bon je fais des chaussettes très hautes donc bon j’ai pas fini la première et ça fera bientôt un an que j’ai tricoté la première mailles).
    Du coup mon conseil commence raisonnable avec les chaussettes. C’est simple mais ça peut être long… =)

    • 7
      saki
      1 octobre 2012 - 22 h 46 min | Permalien

      Alice, merci beaucoup pour tes bons conseils !