Culottée

J’ai fêté dignement l’arrivée de ma recouvreuse en me cousant un nouveau boxer, basé sur mon vieux patron. Pour celles et ceux qui l’ignorent une surjeteuse et une recouvreuse sont deux choses différentes : la première coupe et surfile les bords et sert aussi à  assembler, la seconde est essentiellement utilisée pour faire des ourlets puisque sur l’endroit on a deux ou trois lignes de couture et sur l’envers un surjet impec’. Le fait qu’il y ait un système de tension différentiel (du moins je crois que c’est ainsi que ça s’appelle) permet de coudre les tissus élastiques d’une façon que l’aiguille-jumelée, aussi pratique qu’elle soit, ne peut pas égaler je trouve.

Ce joli joujou n’est pas indispensable certes, on peut coudre du jersey sans, mais j’avoue que je suis séduite par la qualité de mes nouvelles finitions alors que je n’ai pas encore la machine bien en main. J’ai hâte d’arriver à m’en servir sans souci, je sens que dans les semaines à venir les vêtements en jersey vont fleurir sur ce blog !

19 Commentaires

  • 1
    8 mai 2012 - 7 h 15 min | Permalien

    Ah wouah … ça fait vraiment pro des finitions à la recouvreuse ! Tu vas bien t’éclater les semaines à venir …

  • 2
    8 mai 2012 - 8 h 09 min | Permalien

    Aaaaah trop bien!!! Les finitions sont top. Ça donne envie dis donc! C’est cher ce genre de machine? ;-)

  • 3
    saki
    8 mai 2012 - 8 h 44 min | Permalien

    Tatihou en effet je prévois des heures de couture fun grâce à mon nouveau joujou. pas plus tard qu’aujourd’hui d’ailleurs !

    Elise yep, ça coûte cher, très : dans les 600€ (j’ai choisi celle-ci : http://www.stecker.be/SHOP/contents/fr/d450.html). Mais j’en avais marre des finitions approximatives sur jersey : c’était bon tant que je cousais pour moi mais plus maintenant qu’il s’agit de commandes (même si ce n’est que pour mes amies pour l’instant). La bonne nouvelle c’est que d’ici deux mois tu pourras tester la bestiole dans mon nouveau chez moi si tu veux.

  • 4
    8 mai 2012 - 9 h 08 min | Permalien

    ahh, ça c’est un appareil qui me tente bien aussi et quand je vois ce genre de résultats, ça me conforte dans mon idée d’en acquérir une. Bravo, j’imagine que ça ne doit pas être évident à prendre en main….
    Have fun ;)

  • 5
    By Gab's
    8 mai 2012 - 9 h 38 min | Permalien

    Ah oui c’est excellent, les finitions sont vraiment parfaites, tu n’as vraiment plus rien à envier aux boxers jersey des magasins!!

  • 6
    8 mai 2012 - 18 h 08 min | Permalien

    la chance ! Tu es sacrément bien équipée dis moi !

  • 7
    8 mai 2012 - 21 h 12 min | Permalien

    Pour tout t’avouer, avant d’en entendre parler ici, je ne savais même pas que ça existait ^^
    En tout cas les finitions ont vraiment l’air tip top, du vrai travail de pro !

  • 8
    9 mai 2012 - 18 h 51 min | Permalien

    Annnnnn, moi aussi j’en veux. Et j’adore la couleur de tes culottes que tu nous montre (euh c’est pas un peu étrange comme com’?)

  • 9
    saki
    10 mai 2012 - 12 h 00 min | Permalien

    Blanche neige franchement je craignais d’être déçue et de me regretter ce caprice mais en fait je ne vais plus pouvoir m’en passer pour tout ce qui touche au jersey, et même pour le reste : il y a un point avec une seule aiguille au lieu de trois qui sera génial pour réaliser des broderies décoratives je pense, jusqu’à présent je trouvais très chouette l’idée mais le manque d’épaisseur de la simple couture machine ne me convainquait pas trop.

    Gab’ merci ! Ceci dit ce n’est pas encore parfait je trouve, question d’habitude avec cette machine. Je cherche la p’tite bête car ça ne se voit pas trop en réalité.

    Fanny, j’avoue qu’en effet j’ai de la chance, j’ai été odieusement gâtée par ma famille lors de mon anniversaire.

    Manowen en effet on en parle beaucoup moins que de la surjeteuse, sans doute parce que celle-ci sert pour tous type de tissus alors que la recouvreuse est essentiellement destinée aux matières élastiques.

    Angel contente que ça te plaise … Imagine les commentaires des copains quand j’ai posté des photos de ma culotte sur fesse-ton-bouc !

  • 10
    10 mai 2012 - 13 h 29 min | Permalien

    Excellent, super finitions !

  • 11
    14 mai 2012 - 7 h 25 min | Permalien

    ah une recouvreuse!! j’en rêve…
    très belle culotte soit dit en passant ;)

  • 12
    14 mai 2012 - 7 h 55 min | Permalien

    Effectivement, ça donne un rendu de très grande qualité !!! Et ça augure une longue série de petites culottes ! ;)

    • 13
      saki
      15 mai 2012 - 18 h 07 min | Permalien

      Petites culottes oui, mais aussi tellement de chouettes fringues que j’hésitais à coudre jusque-là. A moi les t-shirt, sweat, débardeurs etc muhahahah !

  • 14
    18 mai 2012 - 10 h 12 min | Permalien

    Bonjour Saki,

    je t’ai découverte hier en tant que Needlenaute du mois et la HOP saut sur le blog.

    Découvert:
    une fille simple et sympa avec des créas au top ! J’adore cette possibilité de faire des sous vêtements (j’en suis dingue et cela coûte tellement cher) en ayant toujours u très peur de me lancer. Les mérites de la machine venter ici donne à réfléchir et me donne envie d’essayer.

    Affaire à suivre à bientôt !

    • 15
      saki
      18 mai 2012 - 22 h 29 min | Permalien

      Bonsoir Bérénice, bienvenue par ici et merci beaucoup pour les gentillesses !
      En ce qui concerne les sous-vêtements nul besoin de se ruiner en machine pour se faire plaisir : mon prochain projet est une petite culotte en soie qui sera cousue à la machine à coudre normale d’après ce super patron de Petitkarel pour t&n.
      Au niveau du tissu ça n’est pas la ruine non plus puisque des chutes de projets précédents suffisent si tout va bien. Je te conseille de te lancer, c’est un vrai plaisir de porter de la lingerie me-made je trouve.

  • 16
    24 mai 2012 - 11 h 39 min | Permalien

    Je suis rassurée ! On peut faire de belles choses avec une recouvreuse. J’ai la mienne depuis mon anniversaire et je dois dire que je ne m’en suis pas servie de peur de rater. J’avoue que j’aurais bien besoin d’un cours. J’ai fait l’acquisition récemment du guide de la surjeteuse et de la recouvreuse. C’est d’une grande aide pour moi ! Ma recouvreuse est une Janone.
    Je vois que sur ta petite culotte tu as mis une bordure elastique avec des petites dentelles ;-) .
    j’en ai trouvé dans une brocante et je pense que c’est bien ça. Dis tu nous feras un tuto recouvreuse un de ces jours, stp, allez stp ?!

    En tout cas, j’adore ta petite culotte, la couleur, les finitions, c’est TOP !

    • 17
      saki
      25 mai 2012 - 9 h 30 min | Permalien

      Bonjour Marion, quel plaisir de te lire !
      Alors pour le tuto figure-toi que j’y pense, mais il faut évidemment que je me fasse vraiment la main sur la bestiole.
      Franchement l’utilisation est super simple, il faut surtout garder à l’esprit que l’on ne peut pas faire de points en arrière pour bloquer le fil à la fin de la couture, donc s’arranger pour ne pas couper le fil à raz à la fin puis le rentrer avec une aiguille et faire un nœud solide.

  • 18
    24 mai 2012 - 20 h 04 min | Permalien

    quelle chanceuse, une recouvreuse. J’avoue être séduite pas le niveau de finition (et la couleur, franchement, terrible)

    • 19
      saki
      25 mai 2012 - 9 h 28 min | Permalien

      Je suis ravie que le tout te plaise, et encore plus de constater que ton blog revient enfin à la vie : c’est toujours un plaisir de te lire décidément !
      Pour la recouvreuse je me rends compte que j’en cause beaucoup mais je suis tout simplement bluffée par cette machine qui n’est pas indispensable certes mais tellement géniale à utiliser. Étonnamment l’enfilage est beaucoup plus simple que pour une recouvreuse je trouve, je galère donc moins que prévu pour passer mes cônes de l’une à l’autre…. et j’ai hâte de tester certaines idées que j’ai eues pour la fonction point de chaînette !