[tuto] comment réussir ses appliqués

Chose promise, chose due, voici donc un petit tuto de derrière les fagots pour vous montrer comment je fais mes appliqués.

Il ne s’agit pas de la technique la plus conventionnelle, juste d’un procédé perso développé à force de tâtonnements et qui j’espère te rendra service, ô lectrice bien aimée (oui oui, toi aussi lecteur tu es bien entendu encouragé à essayer aussi). Il existe une façon de faire plus « propre », c’est à dire sans points zig-zag (qui, bien que jolis, peuvent faire un peu fouillis), mais pour des formes complexes c’est plus casse-pied qu’autre chose. Ceci dit je pense faire un second tuto d’ici quelques temps histoire de montrer comment faire.

Première étape : dessinez votre motif sur le tissu à appliquer,

j’ai utilisé ici une craie de tailleur mais ça marche aussi bien avec de la craie pour tableau noir, un stylo à encre auto-effaçable ou encore un bout de savon aiguisé finement (authentique).

Deuxième étape : si vous utilisez un tissu fin, fluide, élastique….

Bref qui n’a pas une super tenue il va falloir rigidifier un peu tout ça, découpez donc un morceau de viesline de la bonne taille.

Il existe de la viesline thermo-collante, que l’on colle donc au tissu à l’aide d’un fer à repasser, mais décidément elle et moi sommes fâchées à mort. En effet il m’est arrivé bien trop souvent qu’elle se décolle après coup par endroit et donne un aspect gaufré du plus mauvais effet. Bref désormais je n’utilise plus que de la viesline toute simple sans colle. Ce qui nous mène à l’étape suivante…

Assemblez tissu et viesline

en repassant sur votre dessin avec une surpiqure au point droit.

Quatrième étape : votre tissu assemblé est désormais rigide,

passez une seconde fois tout autour de votre dessin, cette fois avec un point zig-zag, puis découpez votre motif en prenant bien soin de longer les bords des coutures sans couper le fil.

Dernière étape : assemblez et admirez !

Il ne vous reste plus qu’à épingler votre appliqué sur le tissu à décorer et à faire un troisième passage sur les contour du dessin, à nouveau avec un point zig-zag mais qui cette fois dépassera légèrement sur les bords, histoire que ceux-ci soient bien pris dans la couture mais aussi de limiter au maximum les risques d’effilochage.

Lavez le tout histoire de faire disparaître les marques de craie et enfin admirez votre création….

Au passage si vous utilisez ce tuto surtout n’hésitez pas à faire signe par ici, ça me fera rudement plaisir de voir le résultat !

 

9 Commentaires

  • 1
    9 janvier 2012 - 21 h 16 min | Permalien

    merci pour le tuto ! moi je suis plutôt flemmarde, je fais directement l’appliqué sur le tissu avec le point de bourdon, du coup c’est moins propre je pense…

  • 2
    10 janvier 2012 - 9 h 33 min | Permalien

    Super! Merci beaucoup pour ce tuto. Je vais enfin oser me lancer dans les appliqués! Dès que c’est fait je te montre :-) Belle journée.

  • 3
    Lyli
    10 janvier 2012 - 10 h 46 min | Permalien

    Et elle va où cette étoile parce que moi je l’aime beaucoup…:)

  • 4
    saki
    10 janvier 2012 - 11 h 03 min | Permalien

    Meringaucassis, je comprends tout à fait la flemme, moi-même d’ailleurs…. mais bon, parfois ça vaut le coup d’y passer un peu plus de temps.

    Elise, contente que ça te plaise, j’ai hâte de voir le résultat !

    Lyli merci, elle va sur une tenue cousue pour le premier anniversaire d’un p’tit gars, mais je n’arrive pas à prendre de bonnes photos de l’ensemble aujourd’hui, c’est rageant…. Ceci dit tu risques de revoir ces deux tissus ensemble souvent (avec des appliqués au passage donc): j’en ai acheté des mètres et je les adore !

  • 5
    10 janvier 2012 - 15 h 03 min | Permalien

    merci
    les T&N sont super !

    • 6
      saki
      12 janvier 2012 - 14 h 25 min | Permalien

      Merci Ella !

  • 7
    12 janvier 2012 - 14 h 13 min | Permalien

    euh, ben, en fait, je vois pas vraiment tout de suite, comme ça, à froid, l’avantage sur un zig zag direct ?? et aussi, est-ce que ça ne rigidifie pas trop, l’entoilage ??

    • 8
      saki
      12 janvier 2012 - 14 h 25 min | Permalien

      Bah en fait je trouve que le zig zag dessine moins nettement la forme, tout bêtement. Tel quel ça n’est pas trop rigide, je prends de la viesline assez souple. Mais c’est très personnel comme technique hein, je comprends tout à fait qu’on préfère se passer de certaines étapes, c’est simplement que j’aime travailler de cette façon.