Ceci n’est pas une robe…

… Et pourtant j’en avais envie de cette robe t-shirt à encolure américaine, j’avais même acheté le Pochée n°8 (n° 248 sur le blog des JCA) exprès pour ce patron après en avoir entendu dire beaucoup de bien par les adeptes de la couture japonaise.

Au final je suis un chouïa déçue car à part la fameuse encolure je trouve que la découpe de cette robe est totalement dénuée d’intérêt : sans forme (enfin si, un t-shirt long un peu large), des manches basiques à souhait… Bref même si je suis plutôt contente du résultat cette première version ne sera jamais portée qu’en chemise de nuit, une très chouette chemise de nuit ceci dit. Bon, j’avoue, le choix du tissu y est aussi pour quelque chose : ce très fin jersey de viscose est extra en prune foncé pour un haut travaillé mais dans cette couleur claire il est trop fin (c’est à dire qu’il moule TOUS les détails) pour que j’ose sortir avec tel quel.

Je suis toute fiérote de l’envolée d’oiseaux qui décore ma nouvelle tenue doudou préférée, décidément le mix « pochoirs et peinture pour tissu » me botte !

Niveau technique tout le montage a été fait à la surjeteuse, les finitions aussi puisque j’ai bêtement réalisés des ourlets roulottés au fil rouge contrastant, histoire de souligner l’encolure et de rappeler les motifs peints. Un vrai jeu d’enfant !

Le pantalon de pyjama lui aussi est fait maison, cette fois en coton fluide et super doux de chez Stop Tissu. J’ai suivi un patron pour homme du magazine Burda de décembre 2010, encore une fois un projet simple et rondement mené (je vous rassure il n’est pas pour moi, je l’ai juste immortalisé avant de l’offrir à son destinataire).

10 Commentaires

  • 1
    9 décembre 2011 - 9 h 40 min | Permalien

    Vive l’impression sur tissu!! Tes petites hirondelles font tout le charme de ton « pyjama » :-)

  • 2
    Lyli
    9 décembre 2011 - 10 h 04 min | Permalien

    Ca a l’air très confortable et le motif est très chouette.

  • 3
    Mélanie
    9 décembre 2011 - 10 h 10 min | Permalien

    Salut ! j’admire toujours tes « projets faciles et rapides », moi je crois que je n’ai pas de chance (ou pas assez d’expérience…) parce que je mets toujours le double du temps prévu, soit que la machine ne coopère pas, soit que je réfléchisse longtemps pour au final me tromper de sens…
    Je voulais savoir, comment fais tu tes petits oiseaux ? Les contours sont très nets, est-ce seulement de la peinture pour tissu ? J’en ai fait et c’est toujours un peu galère pour faire de l’uniforme…
    et bravo aussi pour tous tes projets tricot, ça me donne envie de tricoter mais pour l’instant je n’ai fait qu’un bandeau en côtes (déjà très difficile à assimiler je trouve) et un quart de pull…. il me tarde de savoir faire d’autres points et surtout toute seule de A à Z !!
    Je regarde maintenant souvent T&N et c’est vrai c’est une source d’inspiration … je mettrais bientôt mes dernières réalisations. En tout cas je regarde presque tous les jours ton blog en espérant pouvoir lire un nouveau post rigolo et qui donne envie de me remettre sérieusement à coudre et à tricoter :)
    A bientot !

    • 4
      saki
      9 décembre 2011 - 10 h 27 min | Permalien

      Hello Mélanie, courage courage, c’est normal de galérer un peu au début, il faut s’accrocher ! J’ai hâte de voir ce que tu fais sur T&N, tu me diras quel est ton pseudo j’espère…
      Pour la peinture sur tissu pour des bords très nets je bosse au pochoir thermocollant, j’ai fait un p’tit tuto sur le sujet, il est visible par ici

      Lyli, merci, effectivment je n’ai plus envie de la quitter celle-là !

      Marie, figure-toi qu’en ce moment je suis très influencée par ton blog, je fais faire de la gravure sur lino à mes élèves les plus âgés et ils adorent ça, s’il me reste un bout de plaque à la fin je pense que je vais m’y remettre un peu plus sérieusement (j’en avais fait un peu pendant mes études, il y a un bail).

  • 5
    9 décembre 2011 - 12 h 28 min | Permalien

    ça me fait plaisir :-)
    Ils ont quel âge? ils ne se blessent pas trop avec les gouges?

    • 6
      saki
      9 décembre 2011 - 13 h 00 min | Permalien

      Ils ont entre 11 (une exception, de loin la plus jeune mais elle est tellement appliquée que je lui ai fait confiance) et 17 ans.
      Et pour l’instant il n’y a eu aucun accident, il faut dire que j’ai soigneusement sélectionné les enfants/ados participants, que je les fais travailler par petits groupes, pas plus de 4 à la fois, et surtout que je les surveille comme le lait sur le feu.

  • 7
    9 décembre 2011 - 23 h 51 min | Permalien

    j’adoree !!
    donc si je comprends bien tu as assemblé ton tee shirt rien ka la surgeteuse ?
    je compte m’en acheté une car je couds bcp de jersey et c’est tellement long avec le point jersey de la mac !!! merci pour tes conseils !!

    • 8
      saki
      10 décembre 2011 - 12 h 56 min | Permalien

      Bonjour Sarah, en effet tout a été fait à la surjeteuse, ça demande d’être très soigneux pour éviter les accidents de découpe mais le résultat est assez top, j’adore cette technique pour le jersey.
      J’aimerais bien investir dans une recouvreuse en plus mais c’est tellement cher qu’à moins de trouver une bonne occasion il n’y a pas moyen malheureusement. En attendant l’aiguille double à la MAC ou l’ourlet rouloté ) la surjeteuse me suffisent bien.

  • 9
    10 décembre 2011 - 20 h 10 min | Permalien

    Très très chouette ce t-shirt…dommage qu’il finisse en chemise de nuit parce que trop transparent ;)

    • 10
      saki
      11 décembre 2011 - 13 h 52 min | Permalien

      Merci Eolune ! Ceci dit ce n’est que partie remise : maintenant que j’ai une idée de ce qu’il faut modifier pour arranger la forme je suis d’autant plus motivée pour la version 2.0