Tendance couture, deuxième round

J’en avais causé cet été, la marque de patrons Simplicity a lancé un magazine de patrons qui lorgne carrément du côté de Burda.

J’avais bien aimé ce premier volet malgré un bon paquet de petits défauts car les patrons proposés rachetaient largement le truc et vlan, ce second numéro est très exactement construit sur le même modèle, il faut donc se faire une raison car à priori le papier pourri et le look super cheap et ringard semblent de rigueur. Heureusement les qualités restent, ce qui signifie que pour presque 6 roros je me retrouve encore une fois avec une jolie série de modèles extrèmement bien expliqués sur ma to do list.

Démonstration en image !

Vous pouvez admirer la couverture sobre et de bon goût, notez le papier glacé à bas prix déjà troué lorsque je l’ai acheté, la classe internationale quoi…

A l’intérieur on retrouve donc ce style inimitable, mélange de couleurs moches et de mannequins posant de façon terrrriblement naturelle (pourquoi diable avoir ajouté cet affreux sous-pull noir ? Ça me dépasse pour le coup).

Mais …

Commençant à connaître le truc j’ai cette fois saisi la chose sans doute ni honte dès que je l’ai aperçue chez mon marchand de journaux, je l’ai rapporté chez moi en répétant en boucle « mon prrrrrrécieux », ruinant ainsi ma réputation dans le quartier, et je me suis jetée dessus avec bonheur. Car une fois que l’on arrive à faire abstraction de ces gros défauts de présentation on peut y trouver de petites pépites : pas moins de deux robes, une jupe et un pantalon sur ma to do list, sans compter quelques modèles « grande taille » pour les copines.

Tout ça change agréablement des derniers Burda dans lesquels il y a je trouve beaucoup de frime et peu de patrons vraiment motivants (franchement, elle n’est pas prometteuse cette jupette droite à basque !?! Je la verrais bien en wax très colorée personnellement…).

Autre point vraiment positif, la qualité des explications fait à mon avis toute la différence avec les publications concurrentes. En effet loin, très loin des pavés de textes serrés décourageants au possible, la force de Simplicity c’est clairement de proposer des pages d’explications aérées et surtout très bien illustrées. Le vocabulaire reste forcément très spécifique, et manque de place oblige les planches de patron peuvent faire peur à première vue, mais l’ensemble est tout de même beaucoup plus accessible pour des débutants ; je regrette d’autant plus que ce mag’ n’ait pas existé à l’époque où je me lançais, ça m’aurait probablement épargné quelques arrachages de cheveux…


Je vous montre encore quelques images de modèles qui me font méchamment de l’œil (encore une fois il faut faire abstraction de la présentation, sinon effectivement on se retrouve avec les yeux qui saignent et le cerveau qui coule par les oreilles). Bye bye m’sieurs-dames !


6 Commentaires

  • 1
    Lyli
    27 octobre 2011 - 16 h 58 min | Permalien

    Alors la jupe avec des volants je l’ai vu sur toi une véritable petite merveille, très jolie et originale. Les photos, les photos !!!

    Tu parlais de modèles grandes tailles pour les copines…Tu penses à moi? Chic, j’ai besoin d’une nouvelle garde robe :)

    • 2
      saki
      27 octobre 2011 - 17 h 59 min | Permalien

      Merci Aurélie ! En effet je pensais entre autres à toi pour les modèles en question. Quant à ma jupe à basque il faut encore que je la prenne en photo, je devrais mettre les images par ici d’ici samedi. Contente qu’elle te plaise en tout cas !

  • 3
    28 octobre 2011 - 7 h 16 min | Permalien

    Je vois qu’on a des vues sur les mêmes modèles, comme cette jolie robe fluide avec lrd manches raglans mais aussi les gilets qui sont tous chouettes!

    Les modèles grandes tailles sont beaux (éventuellement pour ma maman, si elle ets gentille) et j’ai même trouvé une idée de cadeau de noel pour ma mamie, il s’agit de la veste de la couverture, que je voudrait raccourcir pour lui faire une sorte de gilet. Mamie chic, et surtout, du rose ou du violet, pas des couleurs « de vieilles biques ». (dixit la mamie en question).

    J’ai hâte de voir tes réalisations!!

    • 4
      saki
      28 octobre 2011 - 8 h 48 min | Permalien

      Et moi j’ai hâte de voir les tiennes !
      Les gilets je les garde sous le coude pour l’occasion, pour l’instant je n’en ai pas besoin. Par contre la robe raglan must be mine ! Il faut juste que je trouve le bon tissu.

  • 5
    lula00
    12 novembre 2011 - 18 h 51 min | Permalien

    Super ton magazine! Mais je ne sais pas comment tu as fait pour le trouver car j’ai fait une vingtaine de buralistes et il est inconnu au bataillon. Sans indiscrétion, où as-tu trouvé cette perle?

    • 6
      saki
      13 novembre 2011 - 1 h 05 min | Permalien

      Je te rassure, la dernière fois j’avais dû faire moi aussi plusieurs buralistes pour mettre la main dessus. Là j’ai eu un gros coup de bol, je suis tombée dessus à Fontainebleau alors que j’accompagnais mon paternel qui allait se chercher ses journaux chéris.