On ne va pas se plaindre non plus…

Souvenez-vous,

je vous avais causé en long en large et en travers de ce projet de costard trois pièces pour un jeu de rôle années 30, un look boyish à souhait pour lequel j’ai déjà cousu une chemise que j’adore. L’étape suivante c’était le pantalon, puis le gilet et enfin la veste.

Manque de bol les aléas de la vie et du boulot ont fait que non seulement j’ai dû annuler ma participation au jeu en question mais en prime j’ai déménagé dans la foulée, laissant en plan un pantalon sur mesure presque fini. Tout est évidemment dans le « presque ». Et le « sur-mesure ».

Pour résumer, au bout de quelques semaines à bouger dans tous les sens j’ai perdu pas mal de poids ce qui fait que quand j’ai enfin pu installer à nouveau ma machine à coudre et ressortir le-dit pantalon j’ai constaté qu’il n’était plus du tout à mes mesures. Je ne vais pas m’en plaindre non plus, mais cette histoire m’a plombée pendant un moment niveau couture.

Je me demandais « à quoi bon le finir » tout en étant agacée de le laisser en plan, j’ai donc décidé de prendre mon courage à deux mains et de raboter mes coutures jadis parfaites.

Bilan, il me va, je suis très bien dedans… Mais les finitions ne sont pas aussi belles que je l’aurais voulu et il fait quelques plis par endroits. Tant pis ! L’essentiel c’est que je me sens plus légère dans tous les sens du terme et que dès la semaine prochaine je vais pouvoir attaquer sans culpabiliser tous les nouveaux projets qui mijotent dans ma p’tite cervelle, sonnez hautbois résonnez trompettes !

Pour ne pas changer le patron est celui du pantalon Bella de Burda, ça n’est jamais que le troisième que je me couds. Cette fois encore il est coupé dans du sergé, mais ce coup-ci j’ai choisi un tissu pour costumes en laine qui ne se lave qu’au pressing, petite maligne que je suis. Et histoire de teaser un peu la populace j’ai fait des ourlets invisibles à la machine, technique simplissime qui rend vraiment bien et dont vous verrez toutes les explications sur Thread and Needles d’ici quelques temps, guettez braves gens !

2 Commentaires

  • 1
    4 octobre 2011 - 10 h 42 min | Permalien

    tout d’abord félicitation spour ton déménagement et ta perte de poids :)
    Tu as eu du courage de reprendre ton ouvrage alors qu’il était presque terminé, mais finalement, de ne pas l’avoir terminé, c’est un mal pour un bien? Tu imagines l’essayer maintenant, s’il était terminé, et qu’il soit trop grand? Ce serait encore plus rageant.

    En tout cas c’est super que tu aies pleins deprojets, ‘jespère que tu as aussi la place dans ton nouveau logement pour caser tout le matériel nécessaire à la couture… et de la place dans des placards pour caser es projets terminés!!

    • 2
      saki
      6 octobre 2011 - 22 h 40 min | Permalien

      Hello Blanche Neige, merci pour les gentillesses, et oui je te rassure j’ai la place de coudre dans ma mini-maison, heureusement !

      Au passage je suis désolée pour mon lamentable temps de réponse aux commentaires, par ici le wifi est capricieux et m’oblige à prendre mes distances avec internet.