Pas à pas #1

Il y a un bout de temps de cela telle la vérole sur le bas clergé breton je suis tombée sur l’un des blogs qui m’a donné le plus envie de coudre, celui de My Daruma, qui hélas ne donne plus beaucoup de signe de vie en ce moment. C’est plus particulièrement sa série Elegant China on monday qui me bottait : la dame a réalisé trois robes traditionnelles chinoises de toute beauté et surtout mis en ligne les étapes de leur conception. Au total 10 épisodes haletants (on est loin de Starsky et Hutch niveau rythme mais je me comprends) retraçant toute leur conception et illustrant surtout le soin apporté aux détails.

Quand ma copine Clarisse m’a commandé une tenue de ce type (accompagnée d’un boléro assorti) j’ai immédiatement pensé à ces robes, je vous livre à mon tour quelques images de ce travail en cours pour lequel il est urgent de savoir prendre son temps : après avoir cherché en vain ZE patron idéal et beaucoup regardé certaines images de mon livre japonais préféré, le Retrospective is stylish, je me suis rabattue sur un modèle New Look qui ne correspond que superficiellement à ce que nous avons décidé pour cette robe, et c’est tant mieux en fait. J’ai ainsi pu coudre une toile sans forme trop définie et qui me fait l’effet d’un tas de terre glaise avant sculpture, quand on n’a fait que marquer des directions dans la matière. Un brouillon que je vais pouvoir demain ajuster directement sur sa destinataire. Pour l’instant l’ouverture du col en goutte d’eau prend forme doucement, je suis tellement enthousiasmée par cette découpe que je sais déjà que j’en coudrai une version juste pour moi, un jour quand je serai venue à bout de ma déjà longue liste de projets.

Une fois cette toile prête je n’aurais plus… qu’à la découper et l’utiliser en guise de patron. J’ai très longtemps été réticente à l’idée de gâcher du métrage mais force m’est de constater qu’il n’y a qu’ainsi que je pourrai arriver au résultat souhaité. Je me suis donc munie d’un tissu très bas de gamme de chez Stop Tissu, sacrifiable donc (j’ai eu la flemme de pousser jusqu’au marché saint Pierre juste pour acheter de la vraie toile à beurre, normalement utilisée pour ce genre de choses si je ne m’abuse).

La future tenue sera quant à elle taillée dans une somptueuse soie mélangée, une excellente excuse pour investir enfin dans du matériel de coupe de précision, à savoir un cutter rotatif. La planche de découpe indispensable m’a été filée par un copain en attendant que je puisse m’en offrir une plus grande (merci Charly !). Avec tout ça je vais enfin pouvoir couper impeccablement ces merveilles de tissus fluidissimes qui ont tendance à fuir sous les ciseaux, les fourbes !

Demain premier essayage donc, je montrerai par ici l’avancée des travaux. Pendant ce temps mon second châle Rock Island sèche tranquillement… Aurais-je le temps de le prendre en photo avant le week-end ? That is the question les amis !

9 Commentaires

  • 1
    Enat
    12 août 2011 - 12 h 27 min | Permalien

    coucou,
    arg le patron de mes cauchemars… et pourtant j’adore ce genre de vêtements, mais franchement le montage du col relève du parcours du combattant j’avais fais la F pour ma maman.
    euh la toile à beurre c’est du voile de coton avec une trame bien marqué, j’ai fais mes rideaux de salle à manger avec et à 12 euros le mètres j’ai un doute sur le coté bon marché…
    bises
    Enat
    ps j’ai hate de voir la suite…

  • 2
    saki
    12 août 2011 - 13 h 28 min | Permalien

    Alors ça n’est peut être pas de la toile à beurre effectivement…

    Tu m’inquiètes avec cette histoire de montage dis donc, tu t’en es sortie finalement ?

  • 3
    Enat
    12 août 2011 - 16 h 51 min | Permalien

    euh oui, après moult galère… bon la soie sauvage était pas non plus un super choix pour une première foi sur ce type de col…

  • 4
    12 août 2011 - 20 h 19 min | Permalien

    et bé, beau projet, je suis sure que le résultat en vaudra vraiment la peine! et je suis persuadée que tu as assez bourlingué dans tous les styles de couture pour réussir haut la main !

  • 5
    saki
    13 août 2011 - 9 h 25 min | Permalien

    Houla, je n’en dirais pas tant mais merci pour les encouragements ! L’essayage de la toile a été fun, pour l’instant ça plaît bien à la demoiselle ouf.

  • 6
    kakibou
    22 août 2011 - 21 h 23 min | Permalien

    Super… j’ai tellement confiance en toi. Je reste à ta dispo pour les essayages. Mes soeurs bavent devant le modèle.

  • 7
    23 août 2011 - 12 h 36 min | Permalien

    J’ai hate de voir ca. J’avais beaucoup aimé cette série.

    • 8
      saki
      28 août 2011 - 14 h 59 min | Permalien

      Lathelize, j’ai bien peur de ne pas avoir l’inimitable style classieux de My daruma mais je vais faire de mon mieux alors !

      Clarisse, merci encore de m’avoir fait confiance !