New Orleans for ever

J’ai profité d’une commande de laine Drops chez Kalidou pour tester l’un de leurs nouveaux fils plutôt prometteur :

70% baby alpaga et 30% soie de murier pour tricoter de la dentelle, tout un programme quoi ! Le problème majeur c’est hélas le choix des couleurs, très layette power… A part un coloris noir on a droit à du pastel et encore du pastel, moi qui n’aime que les teintes pétantes d’habitude. Ceci dit ce gris/bleu/vert tendre va forcément très très bien sur une peau bronzée, j’ai donc fini par craquer et je ne le regrette pas.

Première impression en recevant l’écheveau ? Elle est vraiment très fine mais wouahhhhh c’est doux ! Pour celles et ceux qui craignent l’alpaga ça risque de picoter mais j’aime vraiment cette laine, que je trouve merveilleusement moelleuse et chaude. Il n’y a guère que la baby mérinos « sock » de chez Malabrigo que je préfère tricoter et porter, mais il faut dire que j’ai tricoté peu de fils chers jusqu’à présent.

Ce fil est tellement fin que je l’ai tricoté en double ; il m’en aura fallu 50 gr, soit la moitié d’un écheveau bossé avec des aiguilles 4.5, pour obtenir un mini-châle qui a pile la bonne taille pour moi : assez rapide à tricoter, il se noue parfaitement autour du cou et surtout je peux le porter de ma façon préférée, c’est dire passé sur les épaules et noué dans le dos. Parce que décidément je n’aime pas porter ce type de modèle en châle noué sur le décolleté, ça ne tient pas en place et surtout ça me donne une allure gnangnan.

Pour l’hiver prochain j’envisage sérieusement de porter de temps en temps mes châles en fichus sur la tête à la place de mes bonnets, qu’est-ce que vous en pensez ?

J’ai donc suivi mon propre tuto de châle pour le réaliser, sauf que telle la nouille de base j’ai perdu mon patron avant la fin, alors qu’il me restait quelques heures de car au retour de Bruxelles. Le point de la seconde dentelle est tellement simple que j’ai pu bosser de mémoire mais au final je me suis retrouvée avec une forme un peu différente qui m’a donné du fil à retordre au moment du blocage. Il me plaît malgré tout énormément tel quel et il ne va pas tarder à rejoindre ma boutique, je garde le reste du fil sous le coude histoire d’en faire un second, peut être cette fois un châle Maïs pour changer tiens…

8 Commentaires

  • 1
    7 juillet 2011 - 9 h 15 min | Permalien

    Super joli.. va vraiment falloir que je me remette au tricot parce que çà donne vraiment envie.. ;)

  • 2
    Cathy Perret-Piégay
    7 juillet 2011 - 10 h 41 min | Permalien

    Superbe ! je viens de terminer un truc en couture dans le même esprit (mais pas encore posté). Bravo !

  • 3
    saki
    7 juillet 2011 - 12 h 04 min | Permalien

    Merci les filles !
    Oui oui, Géraldine, rejoins la secte toi z’aussi muhahaha !

  • 4
    Lyli
    8 juillet 2011 - 0 h 14 min | Permalien

    Moi j’adore surtout porte sur la tête !

  • 5
    saki
    8 juillet 2011 - 15 h 59 min | Permalien

    Merci Aurélie !

  • 6
    12 juillet 2011 - 10 h 10 min | Permalien

    Ca a l’air carrément doux comme fil…et c’est sympa porté en fichu sur la tête ;)

  • 7
    saki
    12 juillet 2011 - 12 h 18 min | Permalien

    Salut Eolune ! Donc c’est vendu, le châle porté en fichu c’est l’avenir (hum).
    Tellement doux que j’ai déjà recommandé un écheveau de cette laine pour me faire le fameux Rock Island, cette fois couleur camel.