De la couleur

Le tricot peut être so boring quand on choisit mal son projet,

c’est pourquoi avant même d’avoir appris à marcher correctement (c’est à dire me taper des kilomètres de point mousse ou de jersey), j’ai décidé que si je devais y passer des plombes il fallait que le résultat en jette, et accessoirement que je m’amuse au passage.

Bref, alors que j’étais une quasi débutante je me suis mise à tricoter de la dentelle, en commençant par un projet étonnamment facile puisque c’est le choix de la laine qui fait tout au final.

Au programme donc une demi pelote de Zauterball lace, des aiguilles n°3.5 et un motif de dentelle qui fait des vagues :

il s’agit de séries de 18 mailles sur 4 rangs

1er rang :
tricoter deux mailles ensemble endroit X3 (on avait 6 mailles à gauche, il en reste 3 à droite)
faire un surjet puis tricoter une maille endroit X6 (on avait 6 mailles à gauche, on en obtient 12 à droite, si on compte les 3 précédentes ça fait 15)
faire glisser une maille sur l’aiguille droite sans la tricoter, tricoter la maille suivante endroit puis rabattre par dessus la maille glissée X3 (on avait 6 mailles à gauches, on en obtient 3 à droite, soit 18 au total)

2ème rang :
tricoter tout envers

3ème et 4ème rang :
tricoter tout endroit

Là j’ai tricoté une maille pour la lisière, 6 séries de 18 mailles puis une dernière maille endroit pour la seconde lisière, soit au total 110 mailles montées.

Pour me faciliter la vie j’ai utilisé des marqueurs, de simples élastiques glissés entre chaque série de 18 mailles. Comme ça quand on réalise qu’on s’est trompé pas besoin de remonter bien loin pour arranger les choses.

Photos de Nessie

Et avec le reste de ma pelote je me suis fait un bandeau en tricotin… Je sais, le nom « tricotin » est totalement puéril, mais la technique en elle-même est pleine de potentielle : régressif et joli donc.

 

3 Commentaires

  • 1
    11 mars 2011 - 10 h 14 min | Permalien

    ouah elle est trop belle ton étole !!!!