L’écureuil volant géant

Fin septembre dernier, je suis partie camper dans un endroit froid et humide, brrrrrrrrr.

Y’avait pas tellement le choix : le confinement était fini mais les mesures covid restaient en place, donc pour ne pas avoir à annuler ces cinq jours avec mes potes il fallait impérativement que ce soit en extérieur. Moi pas aimer avoir froid.

J’ai donc dégainé un patron gratis repéré depuis longtemps, Billie adult wearable blanket de Diby. J’ai cousu la taille M en version longue, à capuche et surtout doublée. Il aura donc fallu pas moins de six mètres de polaire pour réaliser la bestiole, mais ça valait mille fois le coût.

À mon arrivée, quand j’ai revêtu mon habit de lumière mon attirail d’écureuil volant géant (dixit l’un de mes amis), je ne vous cache pas qu’il y eut moult rires et moqueries. Ça a duré environ une heure : après cela tout le monde essayait de se glisser dedans avec moi, me faisait des câlins pour se réchauffer les mains dans la poche ventrale, et j’avais reçu au moins cinq commandes. J’ai même dormi dedans en plus de mon sac de couchage la dernière nuit, qui était particulièrement fraiche.

Depuis j’ai réalisé la version enfant pour mon Gremlin puis cousu d’autres versions pour adultes à offrir aux aminches, mais pas doublées cette fois, c’est plus pour se blottir sur un canapé que pour l’extérieur. Ce patron est diablement simple et efficace.

7 Commentaires

  • 1
    21 février 2021 - 14 h 36 min | Permalien

    L’idée était bonne, Certainement chaud et bien douillet mais je ne me procurerais pas le patron :) . Bon dimanche

    • 2
      saki
      23 février 2021 - 12 h 47 min | Permalien

      Ahah, oui, bon, l’élégance n’est peut être pas le point fort de cette tenue, je le concède.

  • 3
    Hélène LaColombe
    22 février 2021 - 18 h 38 min | Permalien

    Mais quelle bonne idée ! J’ai ramené du Québec un poncho en polaire pour les soirées autour du feu de camp, et je trouve que pour le camping c’est un super projet. Pas sexy du tout, mais en effet quand on a froid, ben, on dort pas…

    • 4
      saki
      23 février 2021 - 12 h 47 min | Permalien

      Merci Hélène ! Être sexy c’est très surfait finalement.

  • 5
    Opportune
    26 février 2021 - 15 h 37 min | Permalien

    J’adore ! j’envisagerai de mettre un panneau « impermeable » sur la moitié inférieure du dos, histoire de pouvoir m’assoir par tout sans avoir les fesses mouillées !!
    mais bon, j’ai pas trop trop d’occasion de faire du camping … je garde l’idée dans un coin de ma tête :)

  • 6
    28 février 2021 - 17 h 12 min | Permalien

    Tout le monde aime les écureuils volants ! Tu es bien généreuse d’avoir accepter certains mauvais parleurs sous ta couverture !

  • 7
    sof
    1 mars 2021 - 9 h 46 min | Permalien

    Je suis bien trop chochotte pour camper (le froid, le bruit, le manque de confort, bref…) mais je suis carrément fan de cet hybride de pull et de couverture. J’imagine bien ça devant la tv en hiver ou même pour la plage, quand ça commence à cailler un peu mais qu’on n’a pas envie de se rhabiller. Je viens de télécharger le patron, merci pour ce partage !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>