Plus on en fait…

La taille de ce projet est inversement proportionnelle au plaisir qu’il m’a apporté.

Il n’y a pas grand chose à dire à la base : j’avais besoin d’un porte-carte où ranger aussi monnaie et billets (doux ou verts). Petit, pratique, avec un poche extérieure pour am carte de transport…. Rien de compliqué à patronner soi-même. Ce que je fis donc.

C’est du 100% récup’ ça ma bonne dame : chutes de mon tissu chouchou (enfin utilisé pour moi !) et matos qui trainait dans mon tiroir bordélique aux merveilles.

Nan, le vrai truc cool avec cette babiole c’est qu’elle a été cousue juste après un marathon de couture gnistique dont je vous causerai bientôt en détail, marathon qui m’a remis le pied sur la pédale de la m.a.c. Après plus de deux années de fatigue maternelle durant lesquelles je luttais pour trouver le temps et la motivation pour coudre j’ai enfin retrouvé le plaisir de me poser sans risquer d’être interrompue et multiplier les âneries par fatigue. Me voila en plein cercle vertueux couturistique : je couds donc j’ai la patate et envie de faire plein de choses.

J’ai donc un message pour Toi, là, qui a l’impression que ton bébé te bouffe toute ton énergie et que tu n’es plus qu’une mère/un père… Promis, ça va passer. En attendant je t’embrasse.

5 Commentaires

  • 1
    2 décembre 2017 - 14 h 24 min | Permalien

    Coudre pour soi, et y trouver plaisir au point d’avoir envie de recommencer ?
    Non mais c’est possible, ça ? Sans se sentir mauvaise mère ?
    Woooouuu, il faut que je m’y mette et vite ! Merci pour ce message :-) )

  • 2
    madebyviou
    2 décembre 2017 - 19 h 04 min | Permalien

    J’adore ton porte feuille et cartes dans ce tissu trop mignon ! À moi aussi, ça a fait tout drôle quand j’ai pu coudre en journée pour le plaisir sans culpabiliser! Et ça fait drôlement du bien!

  • 3
    Cyqlaf
    4 décembre 2017 - 14 h 07 min | Permalien

    Rhhhaaaa les enfants grandissent … & c’est bien ! On peut à nouveau faire plein de trucs. /* Par exemple, un p’tit frère lol, tlm doit la faire celle-là ! */
    Non mais oui j’ai suivi le marathon GN /* & je kiffe la tenue hiiiiii */ et je bénis l’âge où les gosses nous lâchent un peu ! & vive les pochettes à billets doux ou verts quand elles annoncent d’aussi bonnes nouvelles !

  • 4
    5 décembre 2017 - 14 h 17 min | Permalien

    et en fait, non seulement il y a un âge où les enfants nous lâchent un peu d’eux-mêmes, mais surtout un âge où ils peuvent admettre que ce sera de plus en plus le cas – car au début ça ne coule pas de source, il faut leur « imposer » que l’on soit autre chose que père/mère, mais il faut vraiment le faire sous peine de passer le reste de sa vie comme tel (sans exagérer : je connais certains beaufs-belles-soeurs qui ont toujours pas compris …) ! contente de voir que tu remontes la pente du retour vers toi-même, bisous !!

  • 5
    9 décembre 2017 - 17 h 42 min | Permalien

    Je lutte, je lutte… contre la fatigue maternelle (et j’en ai deux pour pomper tout mon jus). Je sais que ça va revenir, mais j’ai besoin d’un bon coup de pompe dans le train.
    Joli porte-monnaie, by the way :-D
    Bises

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>