Or-ga-ni-sons !

Contrairement aux apparences, je n’ai pas chômé ces derniers temps.

J’ai un châle, un pantalon et même une peinture à vous montrer, mais encore faudrait-il que je trouve le temps d’immortaliser tout ça. En attendant voici deux trucs qui n’ont l’air de rien mais qui améliorent bien le quotidien.

 

Attention les yeux, on attaque avec de la couture de haut niveau : des sacs de courses.

Plus précisément des sacs pour fruits et légumes avec fermeture élastiquée, histoire de remplacer ceux en plastique transparent des supermarchés ou ceux en craft du marché.

Afin de passer en caisse sans avoir à tout déballer, il fallait un tissu transparent mais tout de même solide. Grâce au magasin suédois j’ai chopé un mètre de filet à pois 100% polyester pour 99 centimes. C’est parfait : ce tissu est bien costaud, passe en machine et ne s’effiloche pas donc nul besoin de le surfiler.

Dans un mètre j’ai coupé 6 sacs identiques, puis cousu des coulisses et passé dedans des élastiques de différentes longueurs : deux s’ouvrent en entier afin d’y glisser salades, choux et potirons, deux autres ont une ouverture moyenne pour les pommes, les citrons etc. Les deux derniers ont une mini ouverture afin de pouvoir y glisser carottes, courgettes, concombres… Bref, tout ce qui est fin et tomberait des autres sacs.

Je préfère cette solution aux liens à nouer, c’est plus rapide à utiliser et tout aussi efficace au final. Afin de reconnaître les sacs au premier coup d’œil, j’ai juste ajouté un bout de biais de couleur (rouge pour les grands, violet pour les moyens et bleu pour les petits).

Les couleurs de la photo ci-dessus ne vont pas du tout : le biais est violet, pas bleu. C’est donc une ouverture « moyenne ».

Si c’était à refaire…. Je coudrai deux petits sacs à fermetures fines à la place de l’un des grands, en effet on consomme bien plus de carottes, concombres et courgettes que de choux.

 

Toujours avec l’idée de mieux consommer, mais aussi parce que c’était un sacré boxon à la maison, j’ai rangé mon tissu. Aïe.

Je dis « aïe » car, comme prévu, je me suis pris en pleine face la dure réalité : j’ai trop de tissu. Beaucoup, beaucoup trop. D’un côté tant mieux hein, c’est un peu comme si je vivais dans mon magasin préféré et j’ai de quoi m’amuser habiller toute ma famille pour les prochaines années. Mais il faut bien reconnaître que j’ai un chouïa abusé.

Bref, voici l’astuce du jour (piquée à Mimolette) : aller au magasin de bricolage le plus proche et faire couper des planches de mdf au format de mon placard moins un voire deux centimètres en hauteur puis enrouler proprement chaque coupon dessus. Il y a 84 planches + une dizaine de coupons en plus et de mini-coupons/grosses chutes rangés dans deux boites. Je me suis fixé de ne rien acheter tant qu’une planche n’a pas été « libérée », puis à l’avenir de m’en tenir à 84 coupons maximum.

Outre l’avantage (douloureux) de la prise de conscience, voir ainsi mes tissus rangé me fait un bien fou : je m’y retrouve enfin et surtout je me rappelle pour quels projets j’avais acheté tel tissu et l’envie de coudre me revient tel un boomerang.

Je file à la recherche du chargeur de mon appareil photo…. Prions le Grand Gastéropode Céleste pour que je le retrouve, sans ça point de photos de mon merveilleux nouveau pantalon.

 

40 Commentaires

  • 1
    Pamina
    25 septembre 2016 - 21 h 46 min | Permalien

    Ab-so-lu-ment géniale cette idée des sacs de courses !
    Pour ma part je réutilise ceux que j’avais stockés, jusqu’à ce que mort s’en suive.
    Et là j’arrive au bout de mon stock,
    Donc ça ne pouvait pas mieux tomber.
    Merci merci !!!

    • 2
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 18 min | Permalien

      Merci Pamina, tant mieux si ça peut donner des idées.

  • 3
    25 septembre 2016 - 23 h 10 min | Permalien

    Je suis super fan de tes sacs de courses ! Ton idée est trop top .
    Entre ça et une copine qui coud des sacs pour les produits en vrac comme les noix, les amandes et autres … Je sens qu’il va falloir sortir la machine à coudre ;) .
    Merci pour la super idée !!

    • 4
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 19 min | Permalien

      Merci Nana Corvin, en fait ce n’est pas « mon » idée, je suis juste contente d’avoir trouvé un tissu qui apporte un petit plus.

      • 5
        1 octobre 2016 - 19 h 31 min | Permalien

        Et bien, même si ce n’est pas ton idée, je ne l’ai pas encore vu ailleurs ;) . Oui et puis il est assez chouette avec ses petits poids blancs dessus ^^

  • 6
    Zéphine
    26 septembre 2016 - 0 h 10 min | Permalien

    J’ai une copine non-couturière qui utilise des filets de protetion du linge délicat pour le passage en machine… Ça coûte pas grand chose, c’est léger (pas envie de payer du poids mort en plus quand on pèse le articles à la caisse), « transparent », lavable, …
    Bref, là où tu as trouvé une solution fait-main, elle a tropuvé la solution de feignasse!

    J’ai aussi rangé mes (trop nombreux) coupons récement, mais ma technique est un peu différente: je les plies tous au même format, j’empile dans une caisse posée à la verticale, et j’épingle sur la tranche du tissu un petit papier avec le métrage, la composition, le projet prévu, et autres remarques omplémentaires (si je dois encore le laver, si le coupon déteind ou se détend/rétréci etc).
    Ça ma permis de me souvenir de coupons achetés ou reçi que j’avais un peu oublié, et de me projeter dans les prochains projets.
    Comme j’ai de grosses dépenses prévues dans les prochaines semaines, j’ai pris comme décision de ne plus achater de tissus avant d’avoir fait baisser conséquemment mon stock. Pour le moment j’ai deux caisses de 80L bien remplies, l’idéal serait que je retombe à 1 seule caisse!.. On va voir si je m’y tiens!

    N’empêche, ta méthode sur planches est très esthétique et me tente beaucoup! On se croirait dans un magasin de tissus à patchwork! :-D

    • 7
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 21 min | Permalien

      Merci Zéphine !

  • 8
    26 septembre 2016 - 1 h 06 min | Permalien

    Oh la jolie petite boutique de tissu que voilà ! J’adore :) et les sacs de courses c’est pas mal non plus !

    • 9
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 22 min | Permalien

      Merci Manowen.

  • 10
    26 septembre 2016 - 10 h 44 min | Permalien

    Le sac à vrac TRANSPARENT. J’ai une révélation là. Le ciel s’ouvre et Dieu me parle.
    & avec élastique en plus.
    L’envie de coudre revient, c’est bon pour nous ça, baby !
    On va donc continuer à voir plein de belles choses ici !!!
    /* TROP COOL !!! */

    • 11
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 22 min | Permalien

      Cool, contente que ça te plaise !

  • 12
    billevesée
    26 septembre 2016 - 11 h 09 min | Permalien

    Géniale, l’idée ! mais est-ce qu’il n’y a pas de problème aux caisses? j’imagine la caissière me faisant ouvrir ou même vider les sacs…

    • 13
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 25 min | Permalien

      Merci Billevesée. Ça fait quelques semaines que je m’en sers et les caissiers ont une petite seconde d’étonnement puis font comme si de rien n’était.

  • 14
    26 septembre 2016 - 13 h 31 min | Permalien

    Ah mais quelle bonne idée ces sacs ! Si je dois en faire, je pense plutôt lien coulissant avec arrêts de cordons à ressorts (je récupère les stoppeurs de tous les sweats, polaires, etc abimés).

    • 15
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 30 min | Permalien

      Hello, merci ze knitting bird, c’est vrai que le lien coulissant serait pratique aussi.

  • 16
    Mélanie
    26 septembre 2016 - 13 h 51 min | Permalien

    Bonne idée ces petits sacs!! Pour les tissus, venant de réhabiter notre maison, et devant s’équiper a nouveau pour certains meubles, j’ai profité de la largesse du suédois pour les cartons afin de me faire un stock de cartons à la taille des paniers tissus du même suédois que j’utilise. Ainsi la même chose que toi mais version recup ! Je cherche à présent une idée pour ranger les bobines de fils….

    • 17
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 31 min | Permalien

      Ahhh, je suis jalousie, j’aurais aimé trouvé le matos nécessaire en récup’, las il a fallu investir.

  • 18
    Hermine Bleue
    26 septembre 2016 - 16 h 35 min | Permalien

    bonjour Saki !
    depuis le temps que tu n’avais rien posté, je me disait bien que tu nous préparais du beau, du grand !
    pour les légumes / fruits, j’utilise des filets pour le lavage du linge, que j’ai chopé au moment des soldes à 0.50€ l’unité. j’ai du refaire une partie des coutures qui n’étaient pas bien arrêtées et ils sont parfois un peu trop grands (30×40 environ), fermés par un zip.
    pour ranger mes tissus, là aussi, j’ai fais un tour au rayon fruits et légumes !!! pour y récupérer des cartons à melons, ou oranges (avec des poignées de préférence). j’ai plié chaque coupon en bandes de la largeur du carton, puis « enroulé à plat » sur lui même de telle sorte que le paquet (+ ou – épais) obtenu fasse la hauteur du carton. j’ai ensuite déposé dans le carton, que j’ai préalablement posé debout , et j’ai trié par qualité pour étiqueter les cartons ensuite. une fois rempli, on peut les basculer à plat, les empiler…
    très pratique quand on a vraiment un gros stock, et pas d’armoire… très bien aussi quand tu déménage tous les 2 ou 3 ans…
    beaucoup moins bien quand d’une remise à un garage, puis un grenier… tout cela prend un peu de poussière par-ci, d’humidité par-là… ça ne respire pas bien…
    et empilé, tu as toujours besoin d’un coupon dans la caisse du dessous…
    ton coupon ressemble à un vilain chiffon, donc prévoir un lavage avant usage… et surtout,
    ça n’a pas l’effet « magasin de tissu » des planchettes tellement agréable à regarder !!!

    • 19
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 32 min | Permalien

      Hello Hermine bleue, décidément tu es pleine de ressource.

  • 20
    madebyviou
    26 septembre 2016 - 17 h 17 min | Permalien

    Mais non, c’est génial! Et utile ! Mais je peste contre moi même car j’ai récupéré de vieux rideaux transparents en polyester pour en faire… des sacs de courses et plus moyen de mettre la main dessus !
    J’ai aussi rangé mes tissus en août mais avec la technique des rouleaux, c’est très pratique car on voit bien le tissu et prendre un rouleau du bas ne met pas la pile en péril ;-)
    Et sinon, je couds un truc très bête mais qui me sera utile , un sac à encours couture sur la base d’une trousse mais au format très généreux 35×45 cm fini…
    Et ça fait du bien finalement de coudre utile ;-)
    Bonne recherche de chargeur alors ! Que le grand gastéropode céleste soit avec toi !

    • 21
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 32 min | Permalien

      Merci Madebyviou. Je l’ai trouvé, ouf !

  • 22
    27 septembre 2016 - 8 h 04 min | Permalien

    C’est une drôlement chouette idée ! Je suis actuellement en train de coudre des sacs parce qu’à Lux, youhouhouh, à la fin octobre, il y aura un supermarché locavore, bio et sans emballages. L’idée du filet, je retiens, parce que là-bas, a priori, un sac opaque passera mais… ailleurs ?

    • 23
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 33 min | Permalien

      Hello AMrie. Au pire on te fait ouvrir tes sacs en caisse, ce n’est pas si grave. Il a l’air chouette ce marché dis donc.

  • 24
    28 septembre 2016 - 5 h 43 min | Permalien

    Super, les sacs réutilisables, je retiens l’idée. Rien que pour voir la tête des caissières, et leur offrir un sourire, ça doit valoir le coup :)
    Je suis impressionnée par les tissus. Pas par le stock, hein : c’est pire chez moi. Si je faisais pareil, il me faudrait deux voyages pour ramener les planches. Mais c’est vraiment très beau rangé comme ça. Par contre, je ne retiens pas l’idée : trop de travail, j’en reste à mes cartons.
    Je plie chaque coupons proprement, je fais un tas par type, et je range dans un carton, avec la tranche de chaque coupon visible. Du coup je peux manipuler par paquet et (à peu près) tous les voir. Il y en a beaucoup trop, mais jamais celui que je voudrais pour le dernier projet qui me passe en tête :-/

    • 25
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 34 min | Permalien

      Merci Anna, ça n’a pas l’air mal non plus chez toi.

  • 26
    28 septembre 2016 - 10 h 22 min | Permalien

    impeccable ton idée de sacs! J’en ai tellement assez des sacs plastique.
    J’adore également ton rangement. Perso, j’ai planqué mes (très nombreux)coupons dans des caisses et une commode. Tu ne crois pas que c’est un peu juste un stock de « seulement » 84 coupons?! Je refuse de compter les miens sinon je vais m’étouffer de culpabilité. En plus, l’Homme risque de ricaner…

    • 27
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 35 min | Permalien

      Merci Aurore. Hum, 84 c’est mon objectif hein, là je suis au-dessus.

  • 28
    Le Goupil
    29 septembre 2016 - 11 h 17 min | Permalien

    Salut Saki,

    Pour ma part, j’ai un autre système de rangement des tissus, car je ne peux pas mettre mon Mont Coupons dans un placard facilement accessible comme le tien.

    Dès que j’achète un tissu, je coupe un petit carré (environ 5*5cm) que j’agrafe sur une petite fche bristol, en le mettant à cheval sur la tranche du haut de la fiche (on verra pourquoi après).
    Et j’écris toutes les infos :
    - Date d’achat, lieu, prix
    - Composition
    - Laize et métrage
    + au crayon :
    - Pour quel projet il est éventuellement prévu
    - Dans quelle boite il est rangé

    Puis je le mets dans ces grandes boites en carton à rayures qu’on trouve partout, par couleur, ou par nom de boite (quand j’en ai 2 de la même couleur, je donne un nom d’oiseau à une des 2 boites : la boite Merle, la boite Bondrée ….).

    Chaque fois que j’utilise du tissu, je raye le métrage pour marquer ce qu’il reste : il peut rester 1 m, ou 1 chute de 30*70cm et une de 30cm sur toute la laize par exemple.

    Enfin, pourquoi Est-ce que j’agrafe mon carré de tissu sur la tranche haute de la fiche bristol ? Parce que comme ça, quand toutes mes fiches sont rangées ensemble, je vois quand-même tous les tissus dont je dispose sans même avoir besoin de faire défiler mes fiches.

    Quand je dois aller acheter du fil/ biais/ passepoil pour aller avec tel tissu, j’embarque la fiche dans mon sac avant d’aller à la mercerie.

    Et parfois, je sors quelques fiches et les accroche en vue pour les avoir sous les yeux, parce que ce sont mes prochains projets à faire.

    Voilà, j’espère ne pas avoir été trop longue !

    • 29
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 35 min | Permalien

      Hello Le Goupil. Ouah, quel boulot ! Je t’admire, je n’aurais jamais la patience de faire ainsi.

  • 30
    29 septembre 2016 - 13 h 35 min | Permalien

    Excellents tes sacs de course élastiquée. il faut que j’en fasse également mais cette drole de résille plastique n’est pas commune.
    J’aime beaucoup ton rangement de tissu : cela est sacrément organisé, propre et même…beau!

    • 31
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 36 min | Permalien

      Merci beaucoup Lathelize !

  • 32
    Mist
    29 septembre 2016 - 16 h 51 min | Permalien

    Bonne idée tout ça mais je me demande un truc, où colles tu l’étiquette de la pesée?

    • 33
      saki
      30 septembre 2016 - 13 h 37 min | Permalien

      Merci Mist, là où je vais les caissiers pèsent les sacs, il faudra que je teste ailleurs pour voir si les étiquettes se collent et surtout se retirent bien de ce tissu.

  • 34
    1 octobre 2016 - 12 h 02 min | Permalien

    Ça c’est une super organisation ! Jusqu’au biais de couleur pour repérer les formats, très pratique quand il faut toujours courir, une idée que je te piquerai certainement!
    Pour ma part je cherche une idée pour remplacer les sacs plastiques pour leur coté étanche/imperméable (je suis la reine des inondations de sac de boulot quand ce n’est pas le coup de la banane écrasée).

    Ton rangement de tissu me fait réfléchir car comme beaucoup j’étiquette mes coupons et fait en parallèle un inventaire dans un classeur mais il manquait quelque chose. Pouvoir se replonger dans ses tissus pour choisir son projet, c’est plus pratique avec ton système de planche qu’en pile, où on ne voit rien et on fini quand même par…tout ressortir. Je garde ça dans un coin de ma tête :) Juste une petite réserve, j’utiliserai plutôt du carton car j’aurai peur qu’au bout de quelque années (en fait, j’ai de quoi culpabiliser pour plusieurs décennies), le bois pique ou jaunisse mes tissus, à moins de le changer de temps en temps?

    • 35
      saki
      6 octobre 2016 - 22 h 40 min | Permalien

      Hello Mousse, pour la coloration je ne me fais pas trop de souci, on verra ce que ça donne mais le mdf me semble assez stable.

  • 36
    BGM59
    4 octobre 2016 - 14 h 48 min | Permalien

    Canons tes sacs! Tissu filet de chez Ikéa, quelle bonne idée! Quant à tes tissus, Mdr! C’est un peu pareil chez moi, j’ai de quoi équiper un magasin! A tel point que je les ai notés dans un cahier pour m’éviter de « plonger » dans mes cartons à leur recherche!!! Et c’est pareil pour la laine! Ton idée de rangement est top : on y voit bcp plus clair et je pense que l’on y gagne en place.Et psychologiquement, ça fait un bien fou quand c’est rangé! Béné

    • 37
      saki
      6 octobre 2016 - 22 h 40 min | Permalien

      Merci Béné !

  • 38
    Alicepomme
    4 octobre 2016 - 21 h 26 min | Permalien

    Wahou, je valide à 200% les sacs réutilisables ! ça fait un moment que je me demande comment remplacer les sacs transparents en plastique. C’est une solution toute bête mais il fallait y penser !
    Je te suis depuis plusieurs années en sous-marin mais ces sacs auront réussi à me faire sortir de ma réserve :)

    • 39
      saki
      6 octobre 2016 - 22 h 41 min | Permalien

      Bonjour Alicepomme, merci pour ce premier commentaire alors.