En direct des vacances

Oh joie. Oh connexion internet bien-aimée…

Y’a l’net à la plage, yeah ! J’en profite donc pour montrer fissa mon nouveau maillot de bain…. que je ne compte plus porter, ou alors uniquement sous une robe de plage pour aller me balader les pieds dans l’eau.

Commençons par le commencement : ze patron.

Il s’agit du modèle Milady de Je Fais Mes Dessous. Un patron pour lequel j’ai eu un gros crush immédiat et qui se décline en bikini, maillot une pièce et débardeur. Je précise que je l’ai acheté avec mes sous (Barbara, la créatrice de cette marque, m’avait offert quelques unes de ses pochettes il y a deux ans de cela, ce maillot n’en fait pas partie : j’ai raqué, avec plaisir en plus).

Matez donc comme c’est joli en version top !

J’ai envie, mais alors vraiment envie d’en dire du bien, parce que j’aime beaucoup cette marque : les coupes et visuels tapent presque toujours dans le mille avec moi. C’est tout à fait ma came, et bien que je n’aie jamais eu affaire directement avec Barbara nos quelques contacts m’ont donné l’impression qu’elle était très compétente dans son job, à savoir la création et le patronage. Cela donne de chouettes fringues bien coupées.

Mais pour obtenir un patron pochette qui déchire tout ça ne suffit pas, il faut aussi assurer niveau graphisme, explication et matos…. C’est là que le bât blesse car, si la planche de patron elle-même est nickel et imprimée sur du papier de qualité fait pour durer, le reste n’est pas top. Pour résumer les points faibles du bodule :

  • enveloppe papier qui s’abime rapidement en enlevant et sortant la planche
  • explications insuffisantes et sur feuilles volantes
  • croquis explicatifs insuffisants et plutôt moches
  • pas de conseils clairs sur le choix des matériaux et le taux d’élasticité requis (pour info j’ai utilisé de la laminette transparente en guise d’élastique, c’est ce qu’il y a de mieux pour ce type de fringue)

 

C’est ironique car en général je me méfie des patrons indépendants pour les raisons inverses. Trop souvent la forme est super soignée mais le fond n’est pas à la hauteur car leurs créatrices, blogueuses autodidactes, n’ont pas un niveau pro en patronage. Le travail de Barbara serait tout à fait suffisant s’il s’agissait de faire réaliser ces modèles en atelier par des pro mais ne correspond pas aux standards habituels des couturiers amateurs. Dommage.

Je déconseille donc ce patron si vous débutez ou adorez avoir de belles pochettes. Pour celles qui se moquent de l’objet pochette comme de leur première bobine de fil, n’ont pas peur de se lancer avec peu d’explications et ont un minimum d’expérience, c’est un patron très sympa à coudre et à porter. Et je l’ai même cousu entièrement à la machine à coudre (avec quelques finitions à la main) : pas besoin de surjeteuse pour y arriver !

Sauf que…

Sauf que j’ai un peu déconné, et ça se voit.

En ce moment j’ai (pour d’assez bonnes raisons) le porte-monnaie en peau de hérisson. Comme j’avais très envie de tester ce maillot mais me doutais un peu que le décolleté allait être bien trop prononcé pour ma poitrine actuelle (l’allaitement m’a fait prendre deux tailles de bonnet) il n’était pas question de me ruiner en matos. J’ai donc raqué pour le patron mais dégainé un tissu pour maillot de bain ultra cheap chopé pour trois fois rien. Le genre transparent.

Je l’ai évidemment doublé mais avec ce que j’avais sous la main, à savoir du power mesh, qui n’a pas le même taux d’élasticité. J’ai oublié d’en tenir compte car je bossais dans le rush et forcément, bien qu’ayant coupé un L (42/44), il me boudine méchamment. Cela se voit particulièrement bien de profil et au niveau du fessier. Admirez donc cette curiosité locale : la femme aux quatre bouts de fesses !

N’empêche que je le trouve canon ce patron, et que je compte bien le rentabiliser en cousant d’autres maillots et débardeur/culotte pour les copines fluettes. Dommage qu’il ne convienne pas aux formes pulpeuses. SI je décide de remettre le couvert pour moi il faudra juste que je m’offre du matos de bonne qualité et de la vraie doublure pour maillot de bain.

À très vite pour la combi de nage du fiston !

 

 

34 Commentaires

  • 1
    18 juillet 2016 - 12 h 48 min | Permalien

    Bonjour,

    Je te félicite pour votre réalisation et aussi avoir osé te montrer telle quel en maillot sur le net. Alors c’est sûr que ton maillot et peut-être un peu trop serrant et tu sais pourquoi mais il a ‘air d’avoir été joliment réalisé et pour cela tu peux être contente.
    De mon côté, je cherche depuis un moment à réaliser un joli maillot de bain (je suis plutôt de forme généreuse également et on ne trouve pas facilement dans le commerce ou à des prix exhorbitants….) mais voilà je crois que j’ai un problème de matériel également et il faut quand même avoir des notions de couture en lingerie pour en réaliser.
    Ne reste pas sur un échec et montre nous un autre super maillot.
    Piloum

    • 2
      saki
      24 juillet 2016 - 14 h 43 min | Permalien

      Merci Pibum, je ne vais pas me décourager, le prochain sera nettement mieux j’espère.

  • 3
    18 juillet 2016 - 13 h 23 min | Permalien

    Dommage pour la taille, parce qu’il est quand même canon!
    Ce ne serait pas recyclable juste en haut?

    • 4
      saki
      24 juillet 2016 - 14 h 44 min | Permalien

      Merci Carole, j’y ai pensé mais le tissu reste cheap, pas top pour un haut… autant accepter l’échec et faire mieux la prochaine fois.

  • 5
    18 juillet 2016 - 13 h 24 min | Permalien

    J’adore la forme, très chouette, et ton choix de couleur!
    Merci pour tes commentaires : sur la lingerie, je trouve qu’il presque tout le temps, un gros déficit de conseils sur le choix des tissus ( c’est exactement le cas chez Merckwaederigh). C’est dommage!

    • 6
      saki
      24 juillet 2016 - 14 h 45 min | Permalien

      Hello amiga. Contente que la forme te plaise, comme tu m’avais parlé d’un body j’envisageais justement de te proposer de t’en faire un avec cette base (je n’oublie pas que je te dois une réalisation)

  • 7
    18 juillet 2016 - 13 h 48 min | Permalien

    Très joli ce modèle, peut-être est-il recyclable en tankini ? autrement certains maillots incluent une « jupette » ou un « mini-paréo » cousu dessus, il faut aimer, mais ça peut être une option de sauvetage ;)
    Merci pour ton retour sur ce patron.
    Je lis régulièrement ton blog avec plaisir ! A bientôt

    • 8
      saki
      25 juillet 2016 - 19 h 23 min | Permalien

      Merci Olivia, moi aussi je te suis avec plaisir, ça tombe bien.

  • 9
    18 juillet 2016 - 14 h 13 min | Permalien

    Rhalala ! Dommage pour le boudinage ! (désolée mais j’ai rigolé à « la femme aux quatre bouts de fesses ») Et merci pour cette critique constructive du patron et d’oser te montrer en maillot pour nous montrer concrètement ce que ça donne.
    En plus de la doublure avec la mauvaise élasticité, ne faudrait-il pas prendre la taille au-dessus pour la partie basse ?

    • 10
      saki
      25 juillet 2016 - 19 h 25 min | Permalien

      Hello Nabel. J’y ai pensé mais à priori avec une doublure plus extensible la taille serait bonne, et je ne voudrais pas non plus que le maillot soit trop lâche et se détende en nageant.

  • 11
    18 juillet 2016 - 15 h 15 min | Permalien

    ça reste quand même vachement bien!! moi je n’oserai jamais me coudre un maillot de bain, c’est le genre de pièce qui me fait peur!!

    • 12
      saki
      25 juillet 2016 - 19 h 25 min | Permalien

      Merci Bisoudoudou ! Il ne faut pas avoir peur, avec des bonnes explications tout le monde peut y arriver, surtout toi.

  • 13
    18 juillet 2016 - 15 h 43 min | Permalien

    Il est sublime ton maillot! Mise à part les 4 bouts de fesses, bien sur… mais il mérite amplement d’être refait! D’ailleurs, tu l’as testé dans l’eau? car souvent les maillots ont tendance à méchamment se détendre une fois mouillés

    • 14
      saki
      25 juillet 2016 - 19 h 26 min | Permalien

      Merci Mirza ! J’avoue, je n’ai pas osé le sortir sur la plage…. À refaire donc.

  • 15
    18 juillet 2016 - 16 h 13 min | Permalien

    étant donné que de face et de dos, ça le fait pluuuus que bien, il ne reste plus qu’a inventer un moyen de ne jamais apparaitre de profile….;-) A creuser
    C’est bien dommage, parce que de face et de dos, il est vraiment simple et canon!

    • 16
      saki
      25 juillet 2016 - 19 h 26 min | Permalien

      Reb, haha, en effet c’est LA solution ça ! Merci pour le p’tit mot, j’espère que tu passes du bon temps dans ton pays ensoleillé.

  • 17
    18 juillet 2016 - 16 h 33 min | Permalien

    En tout cas cet essai est prometteur, et tes photos tops !

    • 18
      saki
      25 juillet 2016 - 19 h 26 min | Permalien

      Merci amiga !

  • 19
    18 juillet 2016 - 19 h 51 min | Permalien

    Il est pas mal du tout ce maillot! Je peux pas juger pour ton tissu, mais je sais que quand j’achète un maillot de natation et que je suis entre deux tailles, je prends toujours la plus petite car le tissu se détend quand il est mouillé et qu’il vaut mieux un maillot un peu serré quand il est sec qu’un maillot qui baille quand il est mouillé. Après, c’est une question de point de vue…
    Bises

    • 20
      saki
      25 juillet 2016 - 19 h 28 min | Permalien

      Hello Mademoiselle KR. Je suis bien d’accord pour les maillots de natation, mais là il est quand même trop serré hélas.

  • 21
    18 juillet 2016 - 20 h 04 min | Permalien

    alors moi je vois aussi que tu as super bonne mine, je trouve ! tu as l’air en forme, je suis contente pour toi ! profite bien de tes vacances !!

    • 22
      saki
      27 juillet 2016 - 7 h 04 min | Permalien

      Merci beaucoup Papelhilo. En effet ça commence à aller bien mieux, et les vacances qui continuent font un bien fou. Profite bien toi aussi, moult bises.

  • 23
    Pamina
    18 juillet 2016 - 21 h 50 min | Permalien

    Eh bien j’ai vu largement pire, question boudinage, et pour ma part je le trouve tout à fait portable…
    En tout cas bravo, avec le jean, c’est vraiment la chose que je n’oserais jamais me coudre !

    • 24
      saki
      27 juillet 2016 - 7 h 06 min | Permalien

      Merci Pamina. Pour le jean comme le maillot de bain, en fait ce n’est pas plus compliqué que bien des robes, c’est même parfois plus simple et amusant. N’aie pas peur de te lancer si ces pièces te tentent.

  • 25
    19 juillet 2016 - 12 h 59 min | Permalien

    Il est beau ce maillot.
    Dommage pour l’effet 4 bouts de fesses. j’ai bien ri en tout cas (navrée).
    N’y a-t-il pas moyen s’il restait un bout de tissu de le couper pour en faire un tankini?
    C’est très à la mode ça. et charmant.
    En tout cas, les photos sont chouettes et vous avez l’air bien en forme…

    • 26
      saki
      27 juillet 2016 - 7 h 07 min | Permalien

      Merci Servanne. Il va juste passer à la trappe, mais je ne considère pas que j’ai perdu mon temps en le cousant puisque le prochain sera, je l’espère, parfait.

  • 27
    19 juillet 2016 - 23 h 37 min | Permalien

    canoooon !!! j’ai mis du temps à voir le problème… Je découvre grâce aux commentaires ce qu’est un « tankini » et ça me parait un sauvetage envisageable s’il te reste un peu de tissu :) Et sinon tu peux toujours le transformer en petit débardeur en recoupant le bas non ?

    En tout cas tu es rayonnante et j’en suis ravie pour toi ;)
    des bises

    • 28
      saki
      27 juillet 2016 - 7 h 07 min | Permalien

      Merci beaucoup Manowen ! Yep, les vacances en famille font du bien.

  • 29
    20 juillet 2016 - 7 h 40 min | Permalien

    Dommage mais avec le blanc tu as pris des risques ENORMES (lol) ! le prochain sera parfait, pas de doute que tu choisiras la matière et que tu sauras modifier ce qui a besoin de l’être !
    Belles vacances !

    • 30
      saki
      27 juillet 2016 - 7 h 08 min | Permalien

      Exactement Mamiedo, le prochain sera super. Merci !

  • 31
    22 juillet 2016 - 12 h 07 min | Permalien

    Vraiment dommage mais c’est que tu peux le recycler en top.
    Par contre j’ai acheté le patron (ben oui car piscine chez les parents = gros besoin en maillot de bain) mais comme toi j’ai beaucoup de mal avec les instructions et les schémas m’aident pas beaucoup (j’ai dépassé le stade du coussin et de la pochette mais je suis pas non plus super super douée)… Résultat le tissu est découpé mais je suis bloquée par la pose de la laminette…..

    • 32
      saki
      27 juillet 2016 - 7 h 20 min | Permalien

      Hello Amxenopus. Alors…
      Oui, le dessin pour la pose de la laminette est incompréhensible tel quel. Voici comment j’ai fait :
      * pour les côtés des bonnets et le haut du dos j’ai cousu la laminette sur l’envers du tissu à environ 2 mm du bord au point zig zag et laissé ainsi

      * une fois le maillot monté, et donc les parties « laminettées » assemblées, j’ai fait un simple ourlet en rabattant cette bande plus épaisse (qui part d’un sein, suit le dos et arrive de l’autre côté de la poitrine), et fixé à l’aide d’une surpiqure au point zig zag

      * Une fois le maillot complètement fini j’ai cousu la laminette sur les ouvertures des jambes de la même façon : fixer sur l’envers à 2 mm du bord puis rabattre pour faire l’ourlet.

      Tu risques aussi de coincer au moment de placer la pièce à l’entrejambe. Pour ça je te conseille de suivre simplement un tutoriel pour coudre une culotte (il y en a beaucoup qui trainent sur internet).
      Bonne couture.