La capucharde

Une capucharde, c’est en théorie le combo gagnant : capuche, écharpe… Cadeau bonus : celle-ci a des poches.

En pratique j’ai toujours trouvé le concept un peu foireux car

  • Je ne suis pas du tout convaincue par les capuches tricotées (manque de tenue comparé au crochet normal et tunisien).
  • Ça ne tient pas vraiment chaud (les oreilles ne sont pas protégées).
  • C’est cool d’avoir des poches pour mettre les mains au chaud, mais il faut choisir : écharpe nouée = mains froides, mains dans les poches = froid au cou.
  • Une capuche ça tombe tout le temps…
  • et mal placé ça peut être vraiment moche.

 

Et puis vlan, voila-t-y pas que Mulambo m’en a demandé une dans le cadre d’un troc (troc qui vous intéresse puisqu’en échange ce talentueux graphiste bosse sur mon patron Mellow Yellow). Nous sommes tombés d’accord sur le patron Trifecta, écrit par Lauren Riker pour sa collection…. Girly knits : knits for hip chicks. Aïe me suis-je dit : une capucharde, un esprit ultra girly assumé, des p’tits cœurs partout sur le pdf (oui oui, des p’tits cœurs). Pas du tout ma came tout ça !

Et bein j’avais tort.

Je ne suis toujours pas convaincue par la praticité de la chose, mais ce patron est bien écrit et assez bien pensé. J’aurais de loin préféré que la capuche soit construite d’une pièce à l’aide de rangs raccourcis, ainsi il n’y aurait pas eu la marque de la couture en haut du crâne (en fait un rabattage à trois aiguilles), mais il aurait fallu se passer de la torsade.

Le bon côté de la chose c’est que c’est un vrai doudou. Le fil Big Merino de Drops (coloris bordeaux/12) tricoté en double avec des aiguilles 7 mm (au lieu des 8mm préconisées) donne une maille moelleuse à souhait et fait bien ressortir la torsade et le point fantaisie. Il aura fallu un peu moins de 12 pelotes en tout. J’en avais chopé 13 en suivant les conseils lus sur Ravelry, je pense que j’aurais dû attaquer la 13ème pelote si j’avais bossé en 8 mm.

Las, comme prévu la capuche est mollassonne, j’étais tellement déçue sur le coup que j’ai mis une éternité à me décider à faire des photos… Et je suis tombée sur mon popotin en découvrant qu’en fait j’aime tout de même le résultat, qui a un p’tit quelque chose de romantique sans être tartouille pour autant.

Mission accomplie, ça fait du bien de ressortir les grosses aiguilles et les projets qui montent vite… Hop, je continue sur ma lancée avec un châle rustique pour le gn.

 

17 Commentaires

  • 1
    Gaidjin
    15 mai 2016 - 8 h 29 min | Permalien

    Sympa comme tout :) Une autre possibilité que le rabattage à trois aiguilles la prochaine fois : le grafting entre les deux parties :)

    • 2
      saki
      15 mai 2016 - 19 h 28 min | Permalien

      Merci Gaidjin. En effet, je regrette d’avoir collé au patron au lieu de passer au grafting.

  • 3
    15 mai 2016 - 11 h 11 min | Permalien

    Wahou, le résultat est franchement canon ! :)
    Merci pour la découverte, ça faisait un petit temps que je cherchais ce genre de modèle.
    Est-ce que c’est accessible au grande débutante? Parce que le rabattage à 3 aiguilles, c’est chinois pour moi et ça parait compliqué.. ^^

    • 4
      saki
      15 mai 2016 - 19 h 30 min | Permalien

      Merci Stordigot. Si tu n’as pas de souci avec le tricot en anglais alors c’est un bon modèle pour débutant : le point fantaisie est simple, la torsade aussi. Rabattre avec trois aiguilles n’est vraiment pas compliqué en réalité (mais comme le signale Gaidjin ça peut être plus esthétique de faire du grafting, alias kitchener stitch)…. Go go go, les vidéos de tricot sur youtube sont tes amies.

  • 5
    15 mai 2016 - 13 h 45 min | Permalien

    Le résultat est très joli Saki ;) , la couleur à tomber =)

    • 6
      saki
      15 mai 2016 - 19 h 30 min | Permalien

      Merci beaucoup Nanacorvin.

  • 7
    15 mai 2016 - 21 h 56 min | Permalien

    alors moi j’ai 2 remarques :
    -je n’avais jamais pensé à tous les inconvénients que tu cites à l’usage de ce genre d’accessoire, je trouvais juste cela joli !
    -et je n’avais jamais lu le mot capucharDE mais capucharPE …;)
    -et je n’aurais jamais imaginé qu’il fallait autant de laine pour ça ! fou !! beau boulot en tout cas car la torsade rend hyper bien dans ce coloris

    • 8
      saki
      21 mai 2016 - 10 h 04 min | Permalien

      Hello Papelhilo. EN effet « capucharpe » c’est plus logique, mais j’aime bien capucharde, ça fait un peu « dansons la capucharde, vive le son, vive le son, dansons la capucharde, vive le son du canon ».

  • 9
    16 mai 2016 - 7 h 49 min | Permalien

    J’adore !

    • 10
      saki
      21 mai 2016 - 10 h 04 min | Permalien

      Merci !

  • 11
    16 mai 2016 - 16 h 42 min | Permalien

    Ça fait très Petit Chaperon Rouge! Joli travail!
    Bises

    • 12
      saki
      21 mai 2016 - 10 h 04 min | Permalien

      Merci Mademoiselle, la couleur a été choisie par sa destinataire, j’avoue que j’suis limite jalouse à l’idée de la lui laisser.

  • 13
    17 mai 2016 - 12 h 08 min | Permalien

    ça fait très « lutins des bois » je trouve, et pas vraiment tartouille! C’est le genre de trucs que j’aurais adoré au lycée, aujourd’hui pas sûre d’assumer par contre :)
    (Et tu as une glycine magnifique ! C’est ton jardin?)

    • 14
      saki
      21 mai 2016 - 10 h 06 min | Permalien

      Merci Mirza,

      Oui oui, j’ai un mini jardin et une maxi glycine que nous adorons. Notre but est de la faire monter jusqu’à notre toit (en faisant gaffe à ce qu’elle n’écrase pas la gouttière, c’est fourbe et costaud et ces trucs là). C’est le truc le plus facile au monde à faire pousser, la preuve : on n’a pas encore réussi à la tuer (et pourtant nous ne sommes pas doué).

  • 15
    17 mai 2016 - 21 h 56 min | Permalien

    Mais non pas tarte la capuche ! /* La couleur est sublime déjà ! */
    & les torsades sont magnifiques !

    • 16
      saki
      21 mai 2016 - 10 h 07 min | Permalien

      Merci beaucoup CYQLAF.