Un jupon tout simple

Couture super fastoche, un bête jupon blanc à taille élastiquée à porter sous une robe un chouïa transparente que je suis en train de fignoler. Niveau patron, j’ai improvisé : un grand rectangle large et un autre plus fin et long travaillé avec des plis, les deux avec les côtés coupés ensuite en biais afin de donner une forme plus dansante. Juste ce qu’il faut pour ajouter un peu d’ampleur discrètement quoi.

Le montage et les finitions ont été faits avec ma surjeteuse d’amûr, j’ai royalement dû y passer 20 mn, un vrai plaisir ! J’espère bien pouvoir vous montrer demain la robe enfin finie, il ne me reste plus qu’à coudre ma fermeture invisible et faire quelques points à la main. Je ne me presse pas histoire d’éviter l’erreur fatale de dernière minute, le tissu étant fin et assez fragile.

4 Commentaires

  • 1
    26 mai 2011 - 7 h 22 min | Permalien

    J’ai hâte de voir l’ensemble !

  • 2
    Des Fonses
    26 mai 2011 - 21 h 19 min | Permalien

    Et la robe transparente, elle est où ?

  • 3
    4 juin 2011 - 8 h 28 min | Permalien

    C’est vrai que la surjeteuse c’est troooooop biiiiien !!!
    Ton jupon est très chouette ..j’y pense depuis quelques temps pour mon ADo de fille …..je crois que ta methode est efficace et le rendu très joli ….donc vive les rectangles de tissus et es surjeteuses !! ;D

    • 4
      saki
      4 juin 2011 - 10 h 54 min | Permalien

      Hello Edwige, contente que ça te plaise, par contre ce type de couture c’est vraiment à porter en jupon, donc planqué sous une jupe ou une robe je trouve, la taille élastiquée ne fait pas aussi joli qu’une vraie ceinture. Ceci dit pour une ado ça doit tout de suite mieux passer.