L’été 1936

Je vous parle d’un temps que les moins de … 100 ans ne peuvent pas connaître.

Lentement mais surement, je me remets à coudre quand Léozilla m’en laisse le temps. Certes, j’ai planché 4 jours sur une bête blouse qui en temps normal m’aurait pris moins de deux heures, mais l’important c’est d’avoir vaincu. Maintenant que j’ai fait mon deuil des longues plages de liberté dévolues à la couture je vais pouvoir m’y remettre plus sérieusement, je serai juste beeeaauuuucoup plus lente.

Non, mes cheveux n’ont pas poussé de 60 cm, hélas. Mais comme je vais jouer le rôle d’une modeste femme des années 30 j’ai dégainé des ajouts de cheveux à clipser. Le résultat n’est pas trop mal, mais il y a deux soucis : d’abord je n’ai absolument pas l’habitude et je n’ai pas encore réussi à faire une chouette coiffure d’époque avec tout ça, et secundo quand je les tresse les mèches plus courtes ressortent, les sales rebelles.

Vous connaissez déjà la jupe, il s’agit du patron Anémone de Deer & Doe, blogué ici. Joie et malédiction, j’ai perdu plus d’une taille au niveau du ventre depuis que je l’ai cousue, là elle est ajustée grâce à des épingles dans le dos. Il va falloir la démonter et recoudre, j’en profiterai pour diminuer un peu l’ampleur.

La blouse a été cousue dans une popeline de coton ivoire car je pensais la porter avec une autre jupe…. Bah, tant pis. Vous l’aurez p’t'être reconnue, il s’agit d’Airelle, autre patron D&D. J’ai juste modifié les manches et légèrement arrondi les pointes du col pour un look encore plus vintage.

Le tissu étant légèrement transparent, j’ai préféré faire le montage en coutures anglaises. Étonnamment, ça m’a fait un bien fou de revenir aux bonnes vieilles méthodes, plus longues mais super propres. Sans surprise, je n’ai eu aucun souci à coudre ce modèle, simple et bien expliqué.

Cette blouse est à coudre de préférence dans un tissu très fluide, même si cette popeline un poil trop raide donne pile l’effet recherché. Ahhhh, parfois ce n’est pas simple de suivre les directives pour un rôle : j’aurais adoré me faire une tenue ultra glamour, dégainer un petit coupon de soie que je garde pour ce genre d’occasion… Au lieu de ça me voila avec une blouse anti-sexy en coton tout simple.

Allez allez, maintenant il faut que j’attaque la robe de bal pour ce fameux 14 juillet 1936 ! (toujours pas glamour, mais tout de même pomponnée pour l’occasion)

 

16 Commentaires

  • 1
    9 mai 2016 - 12 h 07 min | Permalien

    J’aime beaucoup l’ensemble et je reconsidère même avec un oeil bienveillant la jupe Anémone!
    Qui te va très très bien!
    N’aurais-tu pas retrouvé ta ligne de jeune fille?

    • 2
      saki
      11 mai 2016 - 21 h 43 min | Permalien

      Merci Lathelize, mais hélas c’est juste ma ligne d’avant grossesse…. Pour la ligne de jeune fille il faudrait me remettre sérieusement au sport.

      En ce qui concerne la jupe, j’espère qu’une fois reprise de partout j’en serai vraiment contente. Mais telle quellé avec cette longueur et surtout l’ampleur vers le bas, je reste dubitative. La version courte à basque est plus flatteuse je pense.

  • 3
    9 mai 2016 - 14 h 01 min | Permalien

    C’est drôle, j’ai choisi le même patron pour me remettre à coudre pour moi-même après une lonnngue pause du à la naissance de mes deux enfants ! (et moi aussi j’ai perdu une taille, toute une garde robe à reprendre…)

    • 4
      saki
      11 mai 2016 - 21 h 44 min | Permalien

      Hello Rachel. Les and esprits couturesques se rencontrent.

  • 5
    9 mai 2016 - 15 h 13 min | Permalien

    Elle est jolie cette tenue, j’adore la « bouse » (tu me corrigeras la coquille du 4ème paragraphe ;-) )
    j’ai ce patron airelle à la maison ton association avec la jupe me donne super envie, bon maintenant il va falloir se dégager du temps…

    • 6
      saki
      11 mai 2016 - 21 h 45 min | Permalien

      Merci MaGau. C’est la force de Deer&Doe je trouve : une cohérence entre les modèles qui les rendent très simples à assortir.

  • 7
    Pamina
    9 mai 2016 - 18 h 52 min | Permalien

    C’est génial d’avoir si vite retrouvé ta taille de guêpe !
    J’aime beaucoup cette tenue, qui me rappelle ma (lointaine) jeunesse !

    • 8
      saki
      11 mai 2016 - 21 h 45 min | Permalien

      Merci Pamina, mais on est loin de la guêpe. Dans quelques mois peut être….

  • 9
    9 mai 2016 - 20 h 44 min | Permalien

    je ne trouve pas cette blouse anti-sexy ! ça va dépendre avec quoi tu la porteras, en fait … elle est joliment discrète, on va dire !

    • 10
      saki
      11 mai 2016 - 21 h 46 min | Permalien

      Merci Papelhilo. En fait elle est effectivement jolie, mais tellement éloignée de ce que je porte quotidiennement que je ne sais pas ce que je vais en faire par la suite. Mais piur ce gn j’avoue qu’elle rend encore mieux que ce que j’imaginais.

  • 11
    10 mai 2016 - 8 h 32 min | Permalien

    Elle est mignonette cette blouse et va bien avec l’époque … Ca n’empêche qu’elle est aussi tout à fait portable pour tous les jours !
    Bon retour à la couture.

    • 12
      saki
      11 mai 2016 - 21 h 47 min | Permalien

      Merci beaucoup Nabel.

  • 13
    10 mai 2016 - 19 h 09 min | Permalien

    Quel ensemble sympa! Les cheveux longs te vont très bien!
    Tu vas découvrir les joies de la couture en micro taches. Moi j’aime bien!

    • 14
      saki
      11 mai 2016 - 21 h 47 min | Permalien

      Merci Chloeti, tu me donnes de l’espoir.

  • 15
    Mapie
    17 mai 2016 - 14 h 00 min | Permalien

    Hello,

    très chouette tenue. J’aime bien les manches de ta blouse, ça donne un petit coté vintage indéniable. Pour les cheveux, as-tu essayé de coup du boudin au niveau de la nuque sur lequel tu enroules tes cheveux en chignon (je ne sais pas si mon explication est très claire)? Sinon un foulard en bandeau noué un peu à la manière d’un oeuf de Pâques mais en plus discret est aussi une option.