Tendances Couture #20, basque attaque !

Il est là, tout chaud-tout beau (en fait un peu moche, c’est vrai, mais c’est comme ça qu’on l’aime) : ze new Tendances Couture !

Petit rappel avant d’attaquer : Il faut savoir que ce magazine ne contient que des patrons déjà publiés en pochette par les marques Simplicity et New Look, plutôt bien coupés en général même si il y a beaucoup de basiques et de répétitions dans le lot, faut bien l’avouer ma bonne dame.

Que dire d’autre ? Que les marges de couture sont incluses, que la qualité du papier est pourrie, que les planches de patrons sont surchargées donc je vous conseille de vous armer d’un surligneur fluo pour décalquer les pièces, et hélas, que chaque patron n’est proposé que dans trois tailles, pas toujours les mêmes. La bonne nouvelle étant que si vous flashez sur un modèle dans la mauvaise taille vous pouvez tout simplement acheter la pochette… Le truc cool c’est que les explications de montage sont dessinées, ce qui peut être d’une grande aide mine de rien.

Cela a déjà été signalé mais une redite s’impose, sachez donc que je ne vends pas ce magazine ! J’ai eu beaucoup de questions dessus par le passé donc voila, je ne suis qu’une blogueuse, je ne représente pas la marque Simplicity et n’assurerai pas le service après-vente de ce mag’, de plus j’ignore absolument où on peut se procurer les numéros épuisés et autres détails commerciaux.


Allez, assez causé, raboule les dessins techniques !


 

Je n’ai pas de méga crush sur ce coup, maismaismais… Si j’avais le temps de coudre ce sont clairement ceux-ci qui passeraient sous le pied de ma machine :

Modèles 31 et 32 | tunique et pantalon | tailles 46/48 à 54/56

Ce top n’a l’air de rien mais quand on coud pour une grande taille c’est un peu le Graal, à savoir un haut chaine et trame ajusté mais qui a l’air confortable. Impec’ pour le travail comme pour trainer à la maison, facile à ajuster grâce aux découpes princesses, avec en cadeau bonus un décolleté intéressant qui met en valeur les « avantages » sans être trop prononcé. Frangine Bien-Aimée devrait kiffer en le voyant ! Le pantalon à taille est basique mais a l’avantage de ne pas avoir une taille élastiquée (ça change !) et complète bien l’ensemble. Rien que pour ça je ne regrette pas mes sous tiens.

 

Modèles 17 à 22 | robe | tailles 40 à 44

Vous croyez que je ne vous vois pas en train de vous foutre de ma tronche ? Non, je n’ai pas fumé d’herbes rigolotes, promis-juré. Les réalisations sont moches, les croquis « de mode » sont moches, on connaît mon peu d’amour pour les fronces…

Mais il faut aussi considérer les manches raglans, la jupe dansante, le détail discret de la fente au niveau du décolleté, le potentiel pour un costume de gn rétro et surtout cette découpe haute sur l’avant qui met en valeur la poitrine puis descend et vient marquer la cambrure dans le dos : pile poil ce qu’il me faut en ce moment pour planquer des rondeurs qui s’incrustent (fichus gras du bide et abdos en deuils post-grossesse va !) Cette robe-là, telle qu’elle est présentée niet mais je suis certaine qu’elle a un bon gros potentiel.

 

Les patrons dont je n’ai pas l’usage en ce moment  mais à garder sous le coude :

Modèles 1 à 3 | blazer | tailles 4/44 à 50/52

J’aime beaucoup la version gansée de biais, comme celle portée décontractée sur un jean d’ailleurs. Niveau difficulté ça me semble un chouette patron pour se lancer dans ce type de vêtement : pas de doublure mais une parementure et des poches plaquées, et les découpes permettent un bon ajustement. C’est assez cool de voir une veste de ce type en 50/52 (dommage pour les petites tailles).

 

Modèles 8 à 12 | chemisier | tailles 40/42 à 48/50

Si je bossais dans un bureau, ce chemisier (qui n’en est pas un et se ferme par un zip sur le côté) deviendrait mon chouchou absolu : chaine et trame, ajusté juste ce qu’il faut, un jeu de découpes qui le rendent flatteur et intéressant à coudre, des options de manches simples mais chouettes, pas de col… Pis des manches raglan, ma came quoi.

 

Modèles 13 à 16 | jupe | tailles 36 à 40

Soyons clair comme de l’eau du robinet parisienne (qui est étonnamment d’excellente qualité) : la jupette à fleurs high-low mi-mollet ne passera pas par moi ! Je ne sais pas ce que donnerait le modèle 15 (la même en plus courte) sur mes augustes guiboles de footballeuse (= à gros mollets) mais en revanche la chouette jupette à basket basques me plaît assez. Mais dans ma vie de tous les jours, je doute qu’elle soit pratique pour se rouler sur un tapis de jeu, donc pour l’instant niet.

 

Modèles 33 à 35 | robe | tailles 48 à 52

Le point fort des modèles à basque de ce numéro (il y en a encore un à venir), c’est qu’à chaque fois on évite la vile pièce froncée qui fait un tour complet et ruine la ligne. Les panneaux flottants sont pris dans les découpes princesse et le devant reste plat. Bilan, avec le décolleté en cœur on a là une robe qui n’est pas mon style ni celui de ma frangine mais devrait faire le bonheur de pas mal de filles-à-formes.

 

Modèles 59 à 61 | top, robe, blazer | tailles 40/42 à 48/50

La robe et le top me laissent complètement froide, en revanche c’est pêché d’avoir cousu cette veste dans un tissu imprimé : on perd complètement l’intérêt du patron, c’est à dire le col très bas bien visible sur le dessin technique. La coupe manque d’ajustement, ce qui est un peu dommage, mais dans le style loose c’est un bon modèle bureau-compatible à réaliser plutôt dans un tissu pour costard.

 

Les patrons « bof-bof mais pas si mal »

Modèles 4 à 6 | robe | tailles 36/38 à 44/46

Quand on débute ou qu’on n’a pas le temps de coudre. Quand on a absolument besoin d’une p’tite robe qui s’enfile en vitesse (pas de zip)… Ce patron est un peu dans l’esprit de la Arum de Deer&Doe mais avec de vraies manches, de longues princes dans le dos au lieu des découpes princesses, et le détail du col en plus (oui, ça en fait des différences en fait, mais vous voyez c’que j’veux dire). À réaliser impérativement dans un tissu bien fluide et en entoilant l’encolure !

 

Modèles 23 à 25 | top, jupe, gilet | tailles 38 à 44

Dans le genre super fastoche (amies débutantes, vous pouvez y arriver !), on fait difficilement mieux : peu de pièces, tout en chaine et trame… Par contre bonjour l’effet grossissant de ce gilet pour lequel je passerais mon tour. Le top aussi est trop large quand on n’a pas le format brindille, mais en le cousant dans un tissu super fluide et éventuellement en le portant ceinturé y’a moyen de moyenner.

 

Modèles 26 à 29 | sac

À mes débuts, je me serai jetée sur ce patron de cabas telle la vérole sur le bas-clergé breton du XIVème siècle, mais maintenant je le trouve un chouïa trop simple, tout comme le mini sac. Il leur manque des détails techniques qui les rendraient réellement pratique et/ou originaux. N’empêche que ce sont deux bons basiques.

 

Modèles 36 à 40 | tunique | tailles 46/48 à 25/54

Rien de neuf sous le soleil avec cette tunique grande taille à découpes princesses, n’empêche que c’est toujours intéressant d’avoir ce genre de patron sous la main. Mais voila, j’ai cru que l’encolure mollassonne/foirée de la photo était dûe à une mauvaise réalisation (choix de tissu nase + pas d’entoilage) jusqu’à ce que je réalise que le dessin technique montre bien que l’arrondi du décolleté est prévu ainsi (c’est subtile, mais le détail y est). Dommage, j’aime les encolures nettes, et justement les versions arrondies étaient celles qui me plaisaient le plus sur les croquis.

Restent les versions à encolure tunisienne…

 

Modèles 41 à 44 | t-shirt | tailles 38/40 à 46/48

J’avais repéré cette pochette et je me demandais si TC nous l’offrirait un jour… Mais finalement je passe mon tour à priori. Le patron 41 n’est pas du tout mon truc, c’est le top à empiècement que je guettais, mais pourquoi toutes ces fronces pour un t-shirt ? Surtout dans le dos, où elles ruinent la ligne sans rien apporter niveau aisance (sans les fronces, la matière et la coupe en font déjà un patron confortable). L’avant n’est pas plus flatteur, restent les découpes qui sont basiques mais jolies.

 

Modèles 45 à 48 | top, jupe, pantalon, veste | tailles 36 à 40

Le top à fronces ne m’intéresse pas mais est assez simple à coudre si vous vous lancez. La jupe et le pantalon seraient chouettes si il fermaient avec un zip et donc si l’empiècement de taille était ajusté (là c’est l’équivalent d’une taille élastiquée mais avec un lien, donc bof niveau tenue)… Reste la veste à basques prises dans les découpes princesses, et sans col pour un côté plus moderne.

C’est un ensemble très réussi mine de rien car accessibles aux débutantes ayant un peu de bouteille (ni zip ni boutonnières, même pour la veste), avec tout de même quelques jolis détails et proposant deux ensembles cohérents et bureau-compatibles.

 

Les patrons « Niet et re-niet »

Modèles 49 à 53 | chemisier | tailles 40 à 44

Si ce style vous plaît, il y a moyen de trouver des chemisiers dans cet esprit un peu plus travaillés et flatteurs. Ok, en le cousant dans un beau tissu fluide et en le portant rentré dans le pantalon/ceinturé ça peut être plutôt joli. Ok si on débute. Mais ça reste un patron vraiment trop basique pour un chemisier.

 

Modèles 55 à 58 | tunique, pantalon | tailles 36/38 à 44/46

Le pantalon esprit leggings mais droit reste un futal à taille élastiquée (confortable mais pas super présentable), quand à la tunique, c’est tout ce que je déteste : pas de forme et beaucoup trop de fronces. Prenez un tissu super fluide ou périssez sous l’ampleur de la chose !

 

Le bilan est étonnamment positif sur ce coup.

Je ne ridiculise pas en faisant la danse de la joie devant un patron en particulier, mais je suis contente d’avoir chopé ce numéro. Reste à trouver le temps de l’utiliser (au pire je le prêterai aux copines).

 

9 Commentaires

  • 1
    26 février 2016 - 15 h 10 min | Permalien

    J’adore ta façon de nous présenter tes achats mag et de nous en faire découvrir le potentiel ! Merci

    • 2
      saki
      1 mars 2016 - 22 h 23 min | Permalien

      C’est gentil et ça me motive pour continuer, merci Mamiedo.

  • 3
    26 février 2016 - 21 h 14 min | Permalien

    merci ! super récap !!! ellle est super complète et super agréable à lire ^_^
    j’aime beaucoup TC autant pour ses qualités que pour ses défauts….
    par contre là… non mais allo quoi ! c’est quoi ces tailles ? ils ont fumé le chichon à tendance couture ? (ouais je sais c’est has been de dire chichon… et de dire has been… ^_^ )
    il y a pleins de modèles qui me plaisent qui ne sont pas à ma taille… comme la petite robe avec les froufrous sur les hanches… bon, je crois que je vais décortiquer ta critique pour voir combien de patrons correspondent à ma taille et s’il y en a beaucoup que j’aime.

  • 6
    27 février 2016 - 15 h 15 min | Permalien

    Excellent ! Toujours le même style enjoué, et l’esprit critique sur les intérêts des formes en plus.
    Merci pour le coup d’oeil !

    • 7
      saki
      1 mars 2016 - 22 h 25 min | Permalien

      Merci Anna, c’est chouette de lire que mes revues intéressent vraiment les gens.

  • 8
    Ariane
    29 février 2016 - 16 h 00 min | Permalien

    Salut, j’attendais ton commentaire! J’ai déjà attaqué la robe droite basique (4-5-6-7), l’encolure est originale (j’ai déjà des patrons de robes droites).
    Je compte ensuite faire la 17, j’ai un horrible tissu bleu à utiliser, autant y aller à fond.

    Pour celles que ça interessent, l’adresse pour les abonnements en France a changé, ce n’est plus Dynapresse mais ABO qqchose (c’est noté sur une page). Je vais leur demander s’ils expedient (enfin) dans les DOM.

    • 9
      saki
      1 mars 2016 - 22 h 27 min | Permalien

      Merci pour l’info Ariane. Je suis curieuse de voir ce que tu vas faire de ces robes. Tu les montreras en ligne (genre sur T&N) ?