La jupe, la culotte et la malédiction

Or donc, après ma surjeteuse et deux machines à coudre, c’est mon fidèle appareil photo qui vient de me lâcher. C’est la vie !

Moi qui attendais avec impatience de vous montrer mon tout dernier projet et prenant des photos dignes de l’amour que je lui porte, me v’la servie tiens. Mon ami Charles a déjà été bien gentil d’immortaliser la bête à l’aide de son « téléphone qui fait tout sauf le café ».

Je me suis d’abord ridiculisée au bord du canal dans une pose digne de ma rebellitude, mais la triple épaisseur de pulls sous le manteau qui me boudine et le bonnet digne de « Zezette épouse X » n’aidaient pas vraiment à mettre ma tenue en valeur. Puis nous avons fait les clowns près de la place Sainte Catherine, toujours avec un succès mitigé (faut bien le dire : je caillais sévère mine de rien). Au final, nous avons préféré nous réfugier au chaud, à la maison, dans un cadre moins joli mais nettement plus adapté au tombage de pulls.

« Bon alors, tu la crache ta valda, c’est quoi cette fringue qui a conquis ton petit cœur et ta penderie ? » Il s’agit de la jupe-culotte Meïna, dessinée par Barbara pour sa collection de patrons de lingerie (mais pas que) Je fais mes dessous.

Il se trouve qu’elle cherchait des testeuses, je me suis donc précipitée parce qu’une marque de patrons de lingerie, forcément, ça m’intrigue ! Attention : le terme testeuse est trompeur puisque, chez Fehr Trad et Deer&Doe par exemple, cela désigne celles/ceux qui arrivent en amont pour coudre l’ébauche de patron et proposer des modifications/valider la gradation dans toutes les tailles, alors que là il s’agit plutôt de recevoir gratos un modèle et de dire ce qu’on en pense.

« Mais tu nous prends pour des nouilles ou quoi ? C’est de la pub alors ! » Oui et non : comme je ne suis pas super à l’aise avec le concept à la base, j’ai bien vérifié auprès de Barbara qui m’a juré que je pouvais dire ce que je voulais, y compris du mal si je n’étais pas convaincue, donc je vais faire une présentation exhaustive de ce modèle sans faire l’impasse sur ses quelques défauts.

Les défauts donc :

  • Pour 13€, la pochette et la présentation générale ne sont pas top hélas : le patron est rangé dans une simple enveloppe blanche sur laquelle est collée une photo du modèle. La planche de patron est impec’ car imprimée sur du papier de bonne qualité mais la gamme de montage en revanche est imprimée recto-verso sur une feuille A4 basique donc un peu transparente. Si vous achetez des patrons indépendants en grande partie pour le luxe d’une belle pochette, vous serez donc déçus.
  • On ne peut pas découper les pièces à même la planche de patron car celles-ci se superposent (détail dont je me fiche en général comme de mon premier Burda car je ne découpe jamais les planches, je les décalque… mais comme je sais que certains le font, autant le préciser). De plus la ceinture doit être redessinée pour être plus simple à découper (explications dessinées un peu plus bas).
  • Les explications sont basiques, sans croquis pour mieux montrer les étapes. Cela ne m’a pas gênée puisque le montage est extrèmement simple, mais je trouve que c’est dommage car il s’agit d’un patron nickel quand on débute, et justement les débutants ont en général besoin et envie qu’on leur explique les étapes avec beaucoup de détails/un vocabulaire facile à entraver même quand on n’est pas bilingue français/couture. Si jamais vous avez envie de vous lancer et êtes refroidis par ce point, pas de souci : vous trouverez un peu plus bas mes croquis explicatifs pour ce patron, histoire de vous faciliter la vie.
  • Toujours au niveau des explications : pour la ceinture en tissu extensible, il manque un petit topo sur l’élasticité idéale justement. J’ai opté pour un jersey de coton mélangé assez mou, très agréable mais qui manque de « répondant ». Alors qu’avec un tissu technique comme ceux des vêtements de sports, la ceinture tiendrait bien mieux en place et vieillirait en se déformant très peu (là je me rends compte que je devrai probablement reprendre la ceinture au bout de quelques mois de portage intensif).
  • Il n’y a pas de poches (mais c’est assez simple de rajouter des poches plaquées, je pense d’ailleurs le faire dans une prochaine version).
  • La ceinture en jersey est un simple rectangle. Ça marche, mais une prochaine fois je pense plutôt utiliser les découpes censée être en tissu non extensible en baissant juste d’une taille pour faire une ceinture « en forme » en jersey.
  • La fourche est très basse, ce qui est nécessaire pour donner ce bel effet jupe/pantalon, mais fait que le haut des cuisses frotte (donc en été, pas question pour moi de faire des heures de marche avec… par contre en ce moment, porté sur une paire de collant c’est parfait).
  • C’est un patron très large et simple, donc si vous êtes à la recherche de trucs super ajustés ou compliqués avec plein de pièces, passez votre chemin (ce point entre aussi dans la catégorie « qualités »).

 

Niveau tailles, je mettrais la mention « bien » : celles-ci vont du XS = tour de taille 58cm, tour de bassin 84cm = environ 34 en taille française, au XL = tour de taille 86cm, tour de bassin 112cm = à peu près une taille 46.

Les vraies grandes tailles se retrouvent encore une fois le bec dans l’eau, mais cela reste tout à fait honorable quand on regarde ce que proposent d’autres marques de patrons indépendants. Pour info, comme j’ai repris du poids récemment (damned, malédiction, oh gras ennemi n’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie !?!), j’ai cousu une taille L, qui correspond à un 42/44.

 

Et les qualités alors ?

  • Il s’agit d’un modèle vraiment simple, rapide à coudre et bien pensé : on a le choix entre la version super confort d’une ceinture rectangulaire en jersey ou celle plus flatteuse d’une ceinture dans un tissu non extensible, cette fois coupée en deux parties. Soit respectivement 2 ou trois pièces de patron à recopier puisque chaque jambe est coupée en une seule pièce. Comme j’ai choisi la ceinture en jersey simplissime et fait tout le montage à l’aide de ma surjeteuse (qui permet d’assembler et surfiler en même temps), j’ai mis moins d’une heure à coudre cette première version, et ce en comptant le recopiage du patron ! Le paradis quand on a du mal  dégager du temps pour coudre ou besoin d’un nouveau futal d’urgence. Deux autres versions sont déjà prévues, minimum.
  • Le montage est amusant : de quoi casser le mythe du pantalon forcément difficile à coudre.
  • Cette jupe-culotte tombe super bien : on a vraiment l’impression d’une jupe quand je me tiens tranquille. De plus je suis incroyablement à l’aise dedans tout en ayant les avantages d’un futal. Le projet de la win quoi !
  • Moi qui n’aime pas montrer mes jambes en été, j’ai enfin la fringue idéale pour les planquer avec style et sans mourir de chaud.
  • Ce patron est versatile : ici je vous présente une version décontractée et confortable, mais en cousant la « vraie » ceinture non extensible au lieu de la bande de jersey, en choisissant un tissu plus glamour, voire en soulignant la découpe par un joli passepoil, je pense qu’on peut obtenir quelque chose de très classe et flatteur.
  • La version avec ceinture extensible permet de continuer à le porter même si on prend/perd un peu de poids, ce qui n’est pas négligeable quand comme moi on a tendance à faire le yoyo.
  • Une copine enceinte de passage a demandé à l’essayer, et grâce à la ceinture extensible il lui allait vraiment bien. Je sens que quand j’aurais à mon tour un gros bidon je rentabiliserai cette jupe-culotte à mort.
  • Last but not least : mon copain aime ! Cela peut sembler idiot de le signaler car je couds pour moi et pas pour lui, mais il est en général très difficile et voila quoi, recevoir un compliment pour une fois, ça fait plaisir mine de rien. Là non seulement il trouve que ça me va très bien, mais en prime il l’a essayé à son tour (en dehors du bureau, il adore porter des pantalons très larges et confortables) et m’a aussi sec commandé plusieurs versions à sa taille, avec un peu moins d’ampleur, des plis plats à la place des fronces et des tissus plus virils. Le patron de la win vous dis-je !

 

Moralité : non rrrrrien de rrrien, non je ne regrrrrettttte rrrrrien…

Si je devais payer les 13 roros pour garder ce patron et en coudre d’autres versions, je le ferais sans hésiter car je suis quasi certaine de coudre encore au moins 4 autres Meïna, peut être bien plus sur le long terme. Mais il faut dire que cela faisait longtemps que je cherchais un modèle de ce type sans trouver exactement ce qui me convenait.

De plus le fait que je puisse l’utiliser pour mon copain ET si je tombe enceinte ET pour donner des cours de couture à mes amies qui sont complètement débutantes (pour elles, un patron rapide, facile, flatteur et avec peu de pièces = la combinaison gagnante) le rend vraiment rentable à mes yeux, même si je me doute bien que tout le monde n’accrochera pas avec ce style de vêtement. Mais bon, comme vous pouvez le constater en zieutant ce vieux projet, la jupe-culotte et moi on s’entend plutôt bien en général.

 

Comme promis, voici le montage de la version à ceinture extensible expliqué en dessins, histoire de prouver combien ce patron est fastoche :


Pour froncer la taille, il existe deux techniques simples et efficaces : le fil de fronce (tutoriel d’Éléonore pour Deer&Doe) ou l’épinglage (tutoriel de Papelhilo pour T&N). J’ai une préférence pour les épingles : ok, ça peut sembler long comme un jour sans pain, mais ainsi les fronces sont impeccablement réparties.

 

Et pour finir, la fiche technique qui va bien :

Patron Meïna de Je fais mes dessous (je vous conseille d’aller voir la super version qu’en a fait Tatihou). Coton à vague motif feuillage et jersey achetés respectivement 5€ et 3€ le mètre chez Tissu Passion à Saint Gilles/Bruxelles. Niveau de difficulté : débutant.

 

24 Commentaires

  • 1
    17 février 2015 - 15 h 43 min | Permalien

    J’adore ! Elle te va super bien et à l’air hyper confortable. :)

    • 2
      19 février 2015 - 16 h 11 min | Permalien

      Merci Stordigot !

  • 3
    Cilou6
    17 février 2015 - 16 h 01 min | Permalien

    Coucou!
    Ce défaut là : « La fourche est très basse, ce qui est nécessaire pour donner ce bel effet jupe/pantalon, mais fait que le haut des cuisses frotte (donc en été, pas question pour moi de faire des heures de marche avec…  » est rédhibitoire.
    Note que comme j’aime porter les pantalons taille haute, je pourrais également remonter le tout sous la poitrine pour que la fourche soit à sa place.

    En version « ville », avec la « vrai » ceinture soulignée de passepoil, ça doit être sympa aussi (le passepoil en fait c’est fastoche et addictif !) *se soigne comme tu peux le voir*

    Tu penses qu’on pourrait lui ajouter une bavette / un top cousu pour en faire une sorte de combi/robe culotte ? Avec un haut dos nu (noué ou boutonné dans le cou). Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve que ça ferait une combi/robe de mariée sympa, non?

    Ça me fait un peu penser aux pantalons (ou combi) Naf-Naf des années 80, en encore plus large !…. *nostalgie*

    Sinon, pour ton projet pantalons, je valide le jeans slim 115 du Burda de mars 2014. Il est « taille haute » alors attention, il faudra faire une toile pour ajuster la forme de l’empiècement dos, et les coutures côté (que j’ai arrondi vers le milieu pour enlever de l’ampleur à la taille). En revanche, il est slim (de partout), donc soit on se coud la taille au dessus, soit on choisi un jean stretch…

    Bisouxxx
    Cilou

    • 4
      19 février 2015 - 16 h 14 min | Permalien

      Hello Cilou,
      en fait, porter ce pantalon en été c’est comme porter une jupe ou une robe, donc ça me va, j’éviterai juste les randonnées.

      On peut effectivement en faire une version combinaison, mais je crois que je vais plutôt opter pour la combi en trompe l’œil, à savoir un top assorti à la ceinture.

  • 5
    17 février 2015 - 17 h 40 min | Permalien

    Rhhha je ne la montre pas à mon mec, il va vouloir que j’achète la patron…

    J’aime beaucoup cet effet jupe longue!

    • 6
      19 février 2015 - 16 h 15 min | Permalien

      les Bibous, pourquoi pas ? (pour lui ou pour toi ?)

  • 7
    17 février 2015 - 18 h 57 min | Permalien

    Curieusement, j’aime beaucoup! Un élastique très large, ça pourrait faire pour la ceinture aussi, non?
    Bises

    • 8
      19 février 2015 - 16 h 16 min | Permalien

      Merci MademoiselleKR.
      Pour le coup, un élastique même large ne serait pas suffisant je pense, la taille est très basse.

  • 9
    17 février 2015 - 21 h 45 min | Permalien

    et, mais ?? j’aime VRAIMENT, dis donc ! je pensais qu’un pantalon tellement large et tellement mou, ben … bof, quoi ! mais en fait, ça te va super super bien ! surtout avec un top moulant comme ça …
    donc, c’est la fringue qui cache (doublement ;) !) bien son jeu !

    • 10
      19 février 2015 - 16 h 17 min | Permalien

      Merci Papelhilo !

  • 11
    Mist
    18 février 2015 - 14 h 27 min | Permalien

    C’est très chouette! Tu penses qu’une grande débutante s’en sortirai? Je sais à peu près me servir d’une machine à coudre et j’ai déjà fait des vêtements, mais c’étaient des costumes (gn ou autre).
    En tous cas ça te va bien.

    • 12
      19 février 2015 - 16 h 19 min | Permalien

      Hello Mist, et merci.
      Franchement, je pense que c’est un super projet pour débuter (surtout si tu as déjà fait des costumes en fait : tu n’es plus vraiment une débutante dans ce cas !). Et si tu as des questions n’hésite pas évidemment.

      • 13
        Mist
        19 février 2015 - 18 h 38 min | Permalien

        C’était des costumes simples et surtout en mode « c’est pas bien fini ça tiendra bien deux jours ».
        Mais je pense me lancer. Le croquis que tu as fait, c’est la version ceinture jersey?

  • 14
    18 février 2015 - 14 h 51 min | Permalien

    Rho ce patron c’est la win totale !! :D
    Il te va très bien ;) , je pense que je vais investir dedans tiens, pour cet été surtout ;) , avec un petit tissus coton fin ou du lin … :)
    Et merci pour les petites explications en plus que tu apportes ;)

    • 15
      19 février 2015 - 16 h 19 min | Permalien

      Merci Alteavinus !

  • 16
    19 février 2015 - 9 h 38 min | Permalien

    Frottage de cuisses donc … Du coup, je sais pas … Mais c’est vrai qu’elle vous va bien & qu’elle fait envie du coup … Vraie ceinture non extensible = FE sur le côté non ?
    M’ouais bref … Du coup, je suis quand même pas sûre d’être convaincue …

    • 17
      19 février 2015 - 16 h 21 min | Permalien

      Merci Laugh, en effet il faut rajouter une FE sur le côté dans ce cas.
      Pas de souci si tu n’es pas convaincue, il en faut pour tous les goûts.

  • 18
    stella
    20 février 2015 - 23 h 18 min | Permalien

    Je trouve ça super joli, mais bon si les cuisent frottent, c’est pas pour moi! :(

    • 19
      25 février 2015 - 15 h 24 min | Permalien

      Merci Stella. Mais bon, en fait c’est comme une jupe ou une robe donc, en portant des collants/un petit short en dessous, tout baigne.

  • 20
    24 février 2015 - 12 h 55 min | Permalien

    Je ne suis pas très fan, mais c’est des jupes culottes en général.
    J’aime beaucoup ton côté ultra objectif par contre :)

    Si un jour tu te décides de faire un top t10 des patrons pour les nanas qui font yoyo entre 40 et 42/44, tu seras mon héroïne :D

    • 21
      25 février 2015 - 15 h 26 min | Permalien

      Merci Théa, rendons à César ce qui lui appartient : Barbara, la créatrice de la marque, est super cool d’accepter ainsi les critiques tant qu’elles sont constructives.

      Ce top 10, j’y pense, mais je crois qu’il faut que je couse encore un paquet de trucs avant de pouvoir faire une vraie bonne sélection.

  • 22
    25 février 2015 - 14 h 33 min | Permalien

    Je cherchais un modele de ce genre : large, facile à faire et assez confort. Quand Je fais mes dessous a sorti ce patron je n’y avais pas fait attention. Là, j’aime beaucoup le rendu avec ton tissu et tes explications me donnent envie de tenter le coup. Je me vois bien partir en vacances avec une jupe culotte du style de la tienne. Je vais donc gentiment craquer. Pour info, ton tissu est une simple cotonnade, il est un peu raide ou souple?

    • 23
      25 février 2015 - 15 h 27 min | Permalien

      Hello Armida, mon coton est très souple, un tissu raide ne rendrait pas du tout bien avec ce patron je pense.

  • 24
    2 mars 2015 - 10 h 34 min | Permalien

    Ton tuto est juste génial ! Et la jupe-culotte super belle . Bravo