Messages divers et variés

Pour commencer, pfiou, je ne m’attendais pas à autant de participations pour ce petit concours improvisé.

Ça m’a fait vraiment plaisir de vous lire, mais pour cette fois je crois que je n’aurai pas le courage de répondre à chaque commentaire individuellement donc voila : merci pour vos précieux conseils de jardinage, les très généreuses offres de partage de plantes (je vous referai signe quand je m’attaquerai au jardin), les vœux de bonheur, les « bon courage pour le déménagement/les travaux ». Bienvenue aux nouveaux, à ceux qui écrivaient un commentaire pour la première fois et en ont profité pour faire de bien jolis compliments…. . Et évidemment, moult bises aux amis qui sont passés mettre un petit mot : on ne se voit pas souvent, mais qu’est-ce que je vous aime les gens !

Mais passons aux choses sérieuses : notre test de télépathie. Personne n’est tombé pile poil sur mon chiffre, le 334, mais avec 333, Caro (commentaire 38) a fait fort, et remporte donc le pactole sac. Je te l’enverrai dès que j’aurai reçu ton adresse, à moins que tu ne sois près de Bruxelles, auquel cas une remise en mains propres accompagnée de buvage de coups s’impose.

 

Et comme j’ai enfin trouvé 5 mn pour prendre quelques (mauvaises) photos de mon dernier projet, voici pour changer… Tatatadam…. Un body Nettie.

Ouais, bon, je sais, ça devient répétitif, mais celui-ci était absolument nécessaire. Si ! Tout d’abord parce que je n’avais pas encore testé la brassière intégrée. Ensuite parce que mon premier body était une version d’essai, donc réalisée en vitesse sans soigner certains détails (et la robe qui a suivi, bah c’était une robe, donc ça ne compte pas…) Et surtout parce que ce body n’est que la première partie d’un projet qui devrait carrément vous intéresser, mais dont je ne peux pas vous parler avant le 15 septembre.

Tiens, je constate au passage qu’à force de maigrir doucement (yeah !), mon futal Bella tombe un peu trop… Il va falloir penser à en coudre une nouvelle version.

 

Laminette

Causons donc détails :

Cette fois, j’ai bossé selon les règles de l’Art. Comme indiqué dans le patron, je me suis (enfin !) procuré de la laminette, un ruban élastique transparent à coudre pour soutenir les épaules du body, afin d’éviter que le tissu ne se détende à l’usage. On en utilise une quantité ridicule, et à 0.75€ le mètre environ, ce serait ballot de s’en priver. On en trouve facilement dans les merceries en ligne, mais comme j’étais de passage à paris c’est chez Reine que j’ai chopé toute la mercerie dont je cause ci-dessous, à l’exception de la viesline et des pressions en résine.

Élastique avec joint silicone

En plus de cela, au lieu de coudre des liens à l’intérieur afin de bloquer mes bretelles de soutien-gorge, j’ai décidé de sauter sur l’occasion et tester le ruban siliconé : un élastique à coudre sur lequel il y a un joint de silicone, qui accroche la peau (comme pour les bas sans jarretelle en fait) et évite que le tissu glisse. Et bingo baby ! Contrairement à mon premier body, et malgré le décolleté prononcé dans le dos : cette fois tout tient parfaitement en place.

Et contrairement à ce que je craignais le contact avec la peau n’est pas désagréable du tout. Je crois que cela m’a coûté 1.50€ le mètre (moins de 2€ en tout cas), comme je n’en ai utilisé que 20 cm en tout (10 sur chaque épaule, cousu près de l’encolure), ça reste une solution trrrrrrès économique.

Mesh

En ce qui concerne la brassière par contre, je suis doublement désappointée. j’ai chopé chez Dreyfus (alias le marché Saint Pierre), au rayon jersey etc, un tissu impec’ pour doubler ce genre de vêtement. C’est du mesh (une espèce de maille ajourée et extensible), conseillé entre autres pour doubler les maillots de bain et tenues de sport. Le souci ici c’est que le patron prévoit de doubler uniquement le devant du body, en cousant un élastique en bas de la brassière. Et donc en prenant les côtés de l’élastique dans les coutures.

J’avais comme un doute, qui s’est transformé en certitude : l’élastique tire sur les côtés, et ça se voit malheureusement. Une prochaine fois, je tracerai le dos de la brassière, et celle-ci sera uniquement jointe au body par les couture du haut, pas par les côtés.

Seconde déception : si on coud une brassière, c’est pour porter un haut sans soutien-gorge. Mais pour des questions évidentes de tissu très moulant (chopé chez Tissu Passion à Bruxelles) et risque de pointage tétonnesque (copyright Zibusine), il n’est pas question pour moi de le porter sans ajouter des formes en mousses.

Comme la technique de pose est ultra simple et expliquée dans le patron, j’ai joyeusement investi dans une paire de renfort pour maillot de bain/lingerie… et c’est une catastrophe : ces formes ne sont pas en mousse (j’aurais dû mieux regarder), elles ont en prime une forme étrangement pointue particulièrement aguicheuse. Pour se faire un costume de scène façon Madonna dans les années 90, c’est nickel. Pour mon joli body, c’est niet. Donc en attendant de trouver quelque chose de plus adapté, bah je le porte sur un soutien-gorge, dommage.

Pour finir, j’ai une grosse méfiance vis-à-vis des pressions cousues à l’entrejambe : j’ai toujours peur que ma couture lâche. Donc jai entoilé les bandes de tissu avec de la viesline adaptée  afin de renforcer le support, et j’ai posé deux pressions Kam en résine.

Je sais que vous vous inquiétez pour mon confort donc je vous rassure : ce n’est pas du tout inconfortable. Je n’y fais même pas attention en fait.

À dans 5 jours pour une chouette annonce (il se pourrait que je vous montre un tricot d’ici là, mais il faut d’abord que je peigne un ou deux plafond).

 

21 Commentaires

  • 1
    La couture rose
    10 septembre 2014 - 8 h 05 min | Permalien

    Ce bleu j’adore ! Tes finitions aussi.
    Et zut pour les renforts, a l’œil je n’aurais jamais pensé que ça pointerait ! Je crois que j’aurais moins confiance dans les pressions KAM, j’en ai pourtant mais j’ai toujours peur en les ouvrant… Question d’habitude sûrement !

    • 2
      12 septembre 2014 - 11 h 15 min | Permalien

      Merci mamzelle ! J’hésite à immortaliser les renforts glissés dans le body, histoire de montrer la catastrophe… mais crois-moi, c’est aguicheur. Pour les pressions kam, il faut un support bien renforcé et c’est nickel (mais jai eu au début des misères sur tissus fins non entoilés).

  • 3
    Klo
    10 septembre 2014 - 8 h 18 min | Permalien

    Wouahou ! Canon la fille ! Avec ta jupe (que j’adore, il faut absolument que je me la fasse celle-ci) ce body est magnifique. L’association des deux (totalement raccord jusqu’aux boutons) te fait une silhouette à tomber. J’admire ta capacité à savoir quelle coupe de vêtement te met le mieux en valeur. Je continue encore de flasher sur des modèles pour femmes grandes et fines et suis souvent déçue… (Note : je fais 1,56m et ne suis pas longiligne…)
    Bravo ! Comme souvent (toujours?!) c’est top. Et cette couleur met la pêche !
    Merci de partager tes expériences couturesques et tests de matières/techniques. Si tu savais le nombre de fois où je me dis « ah comme ça serait chouette si je pouvais en discuter avec Saki » lorsque je me prends la tête avec mes coutures !

    • 4
      12 septembre 2014 - 11 h 16 min | Permalien

      Merci Klo.
      Mais tu sais, tu peux m’envoyer un message quand tu as des questions, je serai ravie de causer couture avec toi.

  • 5
    10 septembre 2014 - 8 h 38 min | Permalien

    Ce body es top ! Il faut que je trouve du temps entre les enfants, la maison, le travail et les activités en tout genre pour me mettre derrière ma machine à coudre (et avant trouver du tissus bi-strech..) ! Mais franchement, tu me fais baver avec tes jolis Nettie ! :)

    • 6
      12 septembre 2014 - 11 h 17 min | Permalien

      Merci Stordigot ! Ce patron est un chouette compromis entre fun/facilité/rapidité/rendu, go go go.

  • 7
    10 septembre 2014 - 9 h 25 min | Permalien

    Bon, je sais, j’arrive après la grande nouvelle ( et oui, toutes les régions ne sont pas connectées grrrr). Même si c’est avec retard, bon déménagement, belle installation….et plein de courage pour les travaux. Le jardin est adorable, de quoi se faire un coin verdure super pour petit déjeuner dehors. À l’ombre ou au soleil? Mais on en reparlera hein? Ahhhh, les projets, y’a rien de mieux.
    Et concernant ce body, merci pour toutes ces explications qui m’ont appris plein de choses.

    • 8
      12 septembre 2014 - 11 h 18 min | Permalien

      Merci beaucoup Sylvie. Dès que j’aurais passé un peu plus de temps dans le jardin, j’en causerai, promis.

  • 9
    10 septembre 2014 - 9 h 49 min | Permalien

    aah concours, déménagement, je suis en retard d’un tgv… Donc félicitations en retard pour votre super petite maison, hâte de voir où tu feras tes futures séances photos!
    Revenons à l’essentiel : il est super ce body, le coup du joint silicone est tout simplement génial, merci de nous aider à naviguer dans les méandres des merceries. Mais du coup, va falloir en refaire un 3ème… ;)
    Et vivement le 15 septembre, le suspense est insoutenable!

    • 10
      12 septembre 2014 - 11 h 22 min | Permalien

      Merci Sarah, aujourd’hui je couds enfin le reste de la tenue mystère, vivement le 15 en effet !

  • 11
    10 septembre 2014 - 10 h 52 min | Permalien

    Ce body est super réussi… Bon j’ai visiblement rat´ße plein de trucs, il faut que je rattrape mon retard des vacances !!!

    • 12
      12 septembre 2014 - 11 h 22 min | Permalien

      Merci Marick, et bonne lecture.

  • 13
    Pamina
    10 septembre 2014 - 13 h 10 min | Permalien

    Il est parfait !!
    Et félicitations pour ta superbe ligne. Ça vaut la peine de devoir renouveler la garde robe :)

    • 14
      12 septembre 2014 - 11 h 23 min | Permalien

      Merci beaucoup Pamina ! Mais en fait, j’espère perdre encore pas mal durant les prochains mois, donc j’hésite à coudre des choses maintenant…

  • 15
    Lune bleue
    10 septembre 2014 - 16 h 25 min | Permalien

    Ah loupé, bravo à Caro !
    J’ignorais que j’avais autant de trésors à portée de main, ou tout du moins à portée d’une heure de métro… (merci de me le rapeller).
    Si ça peut t’aider, ou du moins te donner des idées, je vais te décrire ce que les fabriquants de justaucorps de danse bidouillent en guise de « support » et autre cache-tétons-pointus ;-)
    Soit, tout le devant du justaucorps est doublé (rare, tient chaud, pas forcément esthétique, ni confortable).
    Soit juste le haut du devant est doublé et la doublure s’accroche aux épaules et aux coutures de côté. Dans ce cas, soit la doublure est laissée libre et descend entre le dessous des seins et le nombril (souvent pour des raisons de « pudeur » on va dire, ça n’apporte pas forcément grand chose de plus), soit la doublure est finie en bas par un élastique et s’arrête sous les seins, ou juste un peu plus bas (ne tient pas forcément grand chose version soutient, pour celles qui en ont besoin, tire sur les coutures côté, à cause de l’élastique, bref… pas le mieux à mon humble avis)
    Soit, une espèce de brassière est intégrée, sous la forme d’une doublure devant et dos, accrochée à l’encolure – je ne l’ai vu que sur des justaucorps à bretelles, celui-ci par exemple http://www.polyvore.com/repetto_boutique_officielle_justaucorps_col/thing?id=56445342 , le bas est fini par un élastique qui fait le tour sous la poitrine et les doublures devant est dos sont jointes entre elles, hum, je en sais pas si je suis bien claire la… (meilleur soutient pour celles qui en ont besoin, ne tire pas sur les coutures côté ou ailleurs, pas trop génant si l’élastique sous le buste est à la bonne taille)….
    Je pense que tu pourrais tester cette technique, en ajoutant ou non des coques en mousse en plus, mais avec un tissu pas ulta-fin ça ne devait pas être forcément nécessaire et donc plus simple à faire ;-)
    Par contre, si tu peux expliquer comment tu t’y prend pour finir les « ouvertues » pour passer les jambes, il faut y coudre un élastique, non, je en l’ai pas vu dans la liste de tes trésors…, j’en serais ravie ! (bon, ok, peut êter que je peux lire le mode d’emploi du patron aussi).
    voili, voilà…

    • 16
      12 septembre 2014 - 11 h 26 min | Permalien

      Merci beaucoup Lune Bleue, tu confirmes ce que je pensais en effet.

      Les ouvertures des jambes sont simplement finies avec un biais : il ne s’agit pas d’une culotte, on ne met donc pas d’élastique (d’ailleurs même pour mes shorty, je déteste être serrée donc je mets rarement des élastiques à cet endroit, quitte à ce que le résultat soit un peu moins net).

  • 17
    zorgleb
    11 septembre 2014 - 20 h 03 min | Permalien

    Dites, Dame Saki, en attendant lundi prochain, tu ne nous montrerais pas une photo de l’envers de ton superbe body ??? s’teplaitsteplaitsteplait… oui oui, curieuse un jour, curieuse toujours :-)

    • 18
      12 septembre 2014 - 11 h 27 min | Permalien

      Houla… Mois j’veux bien, mais tu risques d’être déçue car j’ai pas mal cousu à la main pour avoir des finitions impec’ sur l’endroit, donc l’envers est forcément nettement moins nickel. Je prendrai une photo pour l’article du 15.

  • 19
    Cilou6
    12 septembre 2014 - 6 h 30 min | Permalien

    Ben dis donc, quand t’y penses, pantalon ou jupes taille haute, body, Stan Smith ou autre revival, Tshirts ou chemisiers rentrés dans la ceinture, bodys,.. manque plus que les épaulettes épaisses et les cheveux crépés et on pourra rejoindre Marty McFly pour son retour vers le futur!
    Note que ce que je n’aime pas dans la mode des années 80 c’est justement les veste épaulées et les cheveux crépés :)
    Remarque que 1, je « hais »les tailles basses (oui, ben avec du bidou, ce n’est vraiment pas flatteur, plus ça me cisaille les hanches et je passe mon temps à remonter mon pantalon ce qui tire sur la fourche) et donc je n’ai jamais porté de taille basse et j’ai usé mes frocs jusqu’à la trame quand on ne trouvait plus de taille haute et que je ne cousais pas encore, 2 je me moque de la »mode » et je me contente des vêtements dans lesquels je me sens bien et belle (sryle que d’aucun qualifie de classique, ringard ou même « vintage ») et j’ajoute de la fantaisie avec les couleurs, et 3, en plus maintenant je peux me coudre la hauteur de taille que je veux.
    Bref, je semble être enfin « à la mode » et cela me fait bien marrer.
    Bon, le top avec un body, c’est le fuseau taille haute, tu suis mon regard? Toi qui est trop mince pour ton bella?
    J’dis ça’ J’dis rien… ; p
    Bisouxxx
    Cilou

    • 20
      12 septembre 2014 - 11 h 30 min | Permalien

      Hello Cilou.
      En fait, je ne suis pas certaine que ce soit très à la mode tout ça, c’est juste ma façon de m’habiller depuis des lustres… Mais c’est vrai qu’avec la profusion de body Nettie sur les blogs anglo-saxons, ça ressemble à un bon retour à la mode qui nous va, yeah !

      Par contre, le fuseau taille haute, niet. Bella un jour, Bella toujours : je vais continuer à rentabiliser ce patron, qui est parfait pour moi.