Duo gagnant

Mais naaaannnnn, j’ai pas de problème d’alcoolisme, promis !

Le duo gagnant, c’est ma nouvelle robe et la babiole cousue pour l’accompagner. Et comme je vais causer patrons, tailles etc, je commence par un coming out, même pas peur : mes mensurations. J’ai utilisé un patron Burda et un autre de chez Deer&Doe, chez les deux les modèles sont prévus pour une stature de 1m68. Je mesure 1m71 et au jour d’aujourd’hui je fais 96cm de tour de poitrine, 78 de tour de taille et 102 de tour de hanche, ce qui chez Bubu est exactement un 42, alors que pour D&D il faudrait que je fasse 2 cm de tour de taille en moins (76 donc).

Tissu et biais de chez Gotex à Bruxelles

 

Attaquons avec la robe Centaurée de chez D&D

Mais d’abord, une précision s’impose : j’ai décidé de coudre cette robe à 21h un soir de match de la coupe du monde de foutchball (je savais que le bruit de ma machine ne gênerait aucun de mes coloc’ avant minuit). J’ai choisi ce projet car je voulais un truc facile, assez rapide et sans prise de tête. Donc, en mauvaise couturière :  je n’ai pas fait de toile. Comme j’ai la chance d’avoir une silhouette qui convient bien aux patrons D&D et comme j’ai déjà testé plusieurs robes de cette marque, je savais en me lançant que même sans toile ce ne serait pas une cata. Par contre forcément cela influe sur le résultat, et si cette robe ne me va pas parfaitement c’est surtout parce que j’ai bossé à la va comme j’te pousse.

Pour cette marque, je fais donc un quasi 42, avec une taille très légèrement plus épaisse que prévu. Toutefois comme j’avais lu que cette robe n’était pas super ajustée, je me suis dit que ça ne poserait pas trop de problème. Et bein, ma doué béniguet, heureusement que je n’ai pas agrandi à ce niveau dites donc ! Parce qu’au fur et à mesure que je cousais, cette version d’essai me paraissait quand même un peu large, donc prise de paranoïa galopante d’un doute j’ai essayé la bête avant de poser ma fermeture éclair et constaté que de zip je n’avais point besoin sur ce coup.

J’ai vachement hésité, ça fumait au-dessus de ma caboche : garder le zip et retirer 3 cm de chaque côté ou laisser la robe telle quelle et avoir un vêtement facile à enfiler dans lequel je serais super à l’aise…. Le vote entre Constance et Brigitte fut serré (scoop : en vrai j’ai été baptisée Amélie Constance Brigitte), et c’est une version non-ajustée sans zip que je vous présente aujourd’hui.

Sur le coup, j’étais plutôt contente de mon choix car cette robette-là est super agréable à porter. Mais quand je vois ces photos j’ai l’impression d’avoir pris 5 kilos d’un coup (ce qui est d’autant plus frustrant que depuis que je me suis mise au régime, j’en ai perdu 6), parce qu’il n’y a pas de secret : sur une silhouette comme la mienne, c’est toujours mieux d’avoir une taille bien marquée histoire d’affiner. Là c’est trop flou, et les fronces à la taille n’arrangent pas vraiment les choses. Tant pis, je l’aime tout de même énormément et elle sera sans doute beaucoup portée cet été.

 

Le short, c’est mon pote !

Mais voila, qui dit robe dit jambes nues. Et le souci, même si c’est anti-glamour au possible, c’est que j’adore marcher mais que quand on fait des kilomètres jambes nues, et bah l’intérieur des cuisses frotte et c’est désagréable. Ne me dites pas que je suis la seule à qui ça fait ça quand même ?!

Bref, j’ai cousu un short assorti, invisible sous la robe (certaines photos ont été prises sans le short et ça ne fait aucune différence niveau ampleur, j’ai vérifié) mais suffisamment long pour éviter tout inconfort. Il s’agit du patron 114 du Bubu de mars 2012, il est mignon, à taille élastiquée et avec un joli arrondi sur les côtés, souligné ici d’une mini-dentelle blanche. Par contre, j’ai été sage et cousu ma taille, alors que je sais pourtant bien que chez Bubu il faut que je prenne une taille en dessous…. Ça n’a pas loupé, il est trop grand, next time je couperai directement un 40. « Next time » car malgré ce détail c’est un modèle très sympa, je sens que je vais m’en faire une série.

 

En conclusion

En ce qui concerne la robe Centaurée j’ai comme un doute : j’ai vraiment aimé la coudre car elle est à la fois simple et amusante, avec des détails sympatoches (la découpe en étoile, la forme du décolleté, la pose du biais, la longueur high-low qui donne un effet dramatique dans le bon sens du terme….), et – je n’insisterai jamais assez sur ce point- je la trouve ultra agréable à porter. Mais telle quelle ça ne colle pas tout à fait avec ma silhouette je trouve. Reste ma solution habituelle : garder le haut, mieux l’ajuster (en faisant une toile cette fois, au lieu de jouer les feignasses) et remplacer le bas par une autre forme de jupe, sans fronces à la taille

Ou alors tout bêtement refaire exactement la même en ajoutant une longue ceinture assortie à nouer par-dessus. Hum, ça me plaît bien comme idée ça…

De toute façon, si j’ai assez de tissu, je ferai forcément un nouveau short pour aller avec.

Chaleur étouffante, tu peux venir, même pas peur, j’suis parée !

 

38 Commentaires

  • 1
    7 juillet 2014 - 8 h 01 min | Permalien

    Je suis mdrrrrrrr: ce billet me fait débuter la journée avec l’envie de coudre pleins de choses….Même pas peur et pourtant!… Cette centaurée est superbe et l’association au short: comment n’y ai-je pas pensé toute seule! Merci pour tout ,la bonne humeur, les supers idées ( comme d’hab) et un très joli modèle.

    • 2
      10 juillet 2014 - 10 h 47 min | Permalien

      Merci beaucoup Sylvie, ça me fait plaisir de donner envie de coudre.

  • 3
    La couture rose
    7 juillet 2014 - 8 h 45 min | Permalien

    Très chouette et j’aime ce tissu et ce vert ! La coupe ne me gêne pas sur toi, le tissu a l’air bien fluide en plus. Au pire je mettrais le zip a la taille pour la marquer.

    Chez Burda mes bas sont toujours trop juste et Deer and Doe je nage un peu… Tout le contraire ^^

    • 4
      10 juillet 2014 - 10 h 48 min | Permalien

      Étrange étrange ces différences de rendu des patrons… Ravie que ce tissu te plaise (ça faisait une éternité que je cherchais quoi en faire)

  • 5
    Pauline-Paulette
    7 juillet 2014 - 8 h 45 min | Permalien

    Salut Saki! Un seul conseil : la crème Bariederm de chez Uriage. Tu en mets une fois le matin entre les cuisses et tu tiens la journée sans problème aucun pour crapahuter jambes nues! Perso, ça a changé mes étés depuis que je l’ai adoptée.
    Sinon très jolie réalisation :-)

    • 6
      10 juillet 2014 - 10 h 49 min | Permalien

      Merci Pauline Paulette pour ce truc (j’utilise de temps en temps la crème Nok, assez efficace elle aussi, mais je suis finalement plus à l’aise avec mon ‘ptit short car alors pas besoin de remettre de la crème en cours de journée)

  • 7
    Cess
    7 juillet 2014 - 9 h 07 min | Permalien

    J’aime beaucoup cette robe et ce tissu : mamma mia ! Je trouve qu’elle te va très bien et effectivement, elle doit être agréable à porter lors des grosses chaleurs !

    Ce n’est pas toujours évident de trouver sa taille en fonction des patrons. Chez Bubu, je prends systématiquement une taille au dessous de la mienne, et parfois, ce n’est pas encore ça, il faut reprendre à quelques endroits… Cela fait partie des joies de la couture, c’est comme un jeu, non ?

    • 8
      10 juillet 2014 - 10 h 50 min | Permalien

      Merci beaucoup Cess, je vais te narguer : c’est du tissu à 5€ le mètre… j’adore mon magasin de tissus décidément !

  • 9
    7 juillet 2014 - 9 h 55 min | Permalien

    Moi aussi je souffre du syndrome de la cuisse qui chauffe ! Je dois laisser tous mes sarouels et jupettes au placard quand je sais que je vais marcher… Très bonne idée le short en dessous !

    Chez Burda, mon problème c’est la longueur, je suis toujours obligée de faire des ourlets de 10 cm sur les pantalons : mon 1,60 m n’est pas adapté. Chez D&D, je n’ai fait que l’Airelle qui j’ai trouvé… trop courte !! Si je lève les bras, on voit mon nombril… so 90′s :)

    La robe est très jolie. Je n’étais pas fan du modèle court devant, long derrière mais la tienne me fait change d’avis !

    • 10
      10 juillet 2014 - 10 h 51 min | Permalien

      Merci Lili, en fait le high-low, ça peut être sympa, mais c’est surtout trrrrrès agréable à porter (jambes bien ventilées sans porter une jupe courte pour autant).

  • 11
    Althea
    7 juillet 2014 - 10 h 06 min | Permalien

    Même problème que toi avec les jambes nues : depuis quelques mésaventures (irritations :( ) c’est une des raisons pour lesquelles je préfère de loin les shorts et pantalons ! Cela dit, il est vrai qu’avec les chaleurs actuelles (bureau souvent à 30°), je songe de plus en plus aux robes légères pour éviter la liquéfaction de mon cerveau !

    J’aime beaucoup ton association tissu/biais/patron. Par contre le corsage baille un peu à gauche ou c’est un effet des photos ?

    Je dois en réaliser une version pour ma tante, qui a une morphologie en forme de poire : 38-40-42 de haut en bas. Du coup j’hésite entre 1/ répartir les fronces en évitant les cotés 2/ parier tout sur la légèreté du voile et le fait qu’il s’agisse du robe d’été (donc moins stricte). Il ne me reste plus qu’à trouver un troisième prénom pour organiser un débat digne de ce nom !

    • 12
      10 juillet 2014 - 10 h 53 min | Permalien

      Merci Althée.
      En effet, ça baille un peu (mais pas spécialement à gauche ceci dit) puisque comme je le disais le buste n’est pas du tout ajusté.

      Pour ta version, tu peux aussi remplacer les fronces par des plis plats, qui peuvent rendre assez bien mine de rien.

  • 13
    7 juillet 2014 - 11 h 43 min | Permalien

    je vote pour la ceinture à nouer ! (dans la couleur des bretelles ce serait top), j’ai fait ça pour accessoiriser ma Sureau qui a aussi une jupe high-low et je trouve qu’avec cette forme de jupe ça se marie super bien ! en tout cas ta robe est très jolie et cette couleur te sied à merveille ! Et le coup du short assorti en dessous c’est une super idée pour les filles qui se déplacent en vélo aussi !

    • 14
      10 juillet 2014 - 10 h 54 min | Permalien

      Merci Manowen, et féloches pour ta très jolie robe !
      En effet, à vélo le short s’avère ultra chouette.

  • 15
    zorgleb
    7 juillet 2014 - 12 h 39 min | Permalien

    Perso en été, j’ai résolu le problème en portant de préférence des jupes-culottes. Même si pour certaines, ça ressemble à un gros mot de dire ça… A moi les tania culottes et autres short-jupe façon Fait Main de février dernier !
    J’avais déjà pensé à me faire un pantacourt façon grand mère pour porter sous mes robes, mais j’avais peur de l’ampleur donnée à la jupe et du dépassement possible sous la jupe, alors merci d’avoir testé le short ! Effectivement il ne se devine pas sous ta robe, et ne dépasse pas non plus. Je retiens donc ton idée, merci de l’avoir partager avec nous!
    Bonne journée

    • 16
      10 juillet 2014 - 10 h 55 min | Permalien

      De rien Zorgleb. À l’usage je confirme que c’est pratique comme tout (y compris à vélo).

  • 17
    mokkona
    7 juillet 2014 - 13 h 26 min | Permalien

    ça c’est un joli p’tit short .. ça pourrait me réconcilier avec les robes … à voir .. :)

    • 18
      10 juillet 2014 - 10 h 55 min | Permalien

      Merci Mokkona. Alors, robe ou pas robe finalement ?

  • 19
    Mai
    7 juillet 2014 - 14 h 22 min | Permalien

    j’ai le même problème que toi pour les frottements avec les robes. Ma solution glamour pour le moment c’était découper mes leggings troués pour en faire une sorte de short… (on fait des économies où on peut!). Mais le synthétique avec la chaleur ça n’est pas terrible, ton idée de short m’a tout l’air d’être une bonne alternative, plus qu’à trouver le bon patron!
    Pour ce qui est de la jupe, je fais 109cm de tour de hanches (et oui…) et je l’ai taillée en 42. J’avais remarqué sur ma toile de Sureau qu’avec une jupe d’une taille plus petite que le corsage, c’était plus joli sur ma silhouette de poire : comme il faut moins la froncer pour coller au corsage et que la jupe a moins d’ampleur, ça limite l’effet bouffant des fronces et évite de rajouter encore de l’ampleur au niveau des hanches qui dans mon cas n’ont pas tellement besoin d’aide pour montrer qu’elles existent… J’ai fait pareil pour centaurée et mes hanches passent sans problème donc dans tout cas tu pourrais essayer avec une jupe t.40. Par contre moi aussi j’ai un problème pour la largeur du corsage, qui me parait très large sur les côtés mais en même temps je me sens un peu serrée, je ne comprends pas comment c’est possible!

    Ton petit duo est très sympa en tout cas! J’aime beaucoup ton tissu.

    • 20
      Mai
      7 juillet 2014 - 14 h 25 min | Permalien

      et je trouve quelle te va très bien!

    • 21
      10 juillet 2014 - 10 h 57 min | Permalien

      Merci Mai.
      Je garde l’idée de la jupe en 40 sous le coude.

  • 22
    7 juillet 2014 - 14 h 28 min | Permalien

    Elle est très jolie cette robe et te va bien je trouve. Peut être peux-tu redonner une taille plus marquée en rajoutant de l’élastique (style smock) sur un ou deux cm dans le dos. Ça prend pas trop de temps et tu pourras toujours la passer comme un teeshirt .
    J’adore le short aussi, ;)

    • 23
      10 juillet 2014 - 10 h 58 min | Permalien

      Hello Eurielle, merci pour l’idée, mais là, avec la taille passepoilée, des smocks ne rendraient pas super bien je pense, je vais la laisser telle quelle et j’utiliserai ton idée sur une éventuelle future version (mais je crois que je vais commencer par une version sans fronces, ajustée).

  • 24
    Chris76
    7 juillet 2014 - 16 h 50 min | Permalien

    Très belle robe et très belle couleur !!!

    • 25
      10 juillet 2014 - 10 h 58 min | Permalien

      Merci beaucoup Chris.

  • 26
    stella
    7 juillet 2014 - 21 h 33 min | Permalien

    J’adore la robe! très belle! Et le short, trop pratique!

    • 27
      10 juillet 2014 - 10 h 59 min | Permalien

      Merci Stella !

  • 28
    8 juillet 2014 - 9 h 08 min | Permalien

    Non, mais le short planqué sous la robe! Tu es trop futée, toi! Sinon, j’ai un peu les mêmes doutes que toi sur ma Centaurée et je n’avais pas pensé à la ceinture, qui me semble être une bonne idée. Cela étant, vu d’ici, elle te va quand même très bien… et puis les robes d’été hyper loose sont en train d’arriver, donc tu as fait tout cela ensemble et en avance!

    • 29
      10 juillet 2014 - 11 h 00 min | Permalien

      Merci Za. En effet, le côté loose colle bien à certains modèles des magasins, me voila à la mode sans même le vouloir.

  • 30
    8 juillet 2014 - 15 h 10 min | Permalien

    La crème Nok anti-frottements…depuis que j’ai découvert cela, je marche en jupe et jambes nues, ahaha.
    Sinon, il te reste le cuissard ou le boxer long à mettre sous tes robes.

    • 31
      10 juillet 2014 - 11 h 01 min | Permalien

      Merci Mogore, en effet cette crème est bien utile (je l’utilise de temps en temps), mais je t’avoue que ce short est vraiment chouette : pas besoin de remettre de la crème en cours de journée, gratos… Je vais jongler entre les deux maintenant.

  • 32
    Cilou6
    8 juillet 2014 - 19 h 06 min | Permalien

    Non, tu n’es pas seule, aux vues des commentaires, et avec mon expérience, je te le dis, les cuisses qui frottent, c’est ultra pénible. Ma solution c’est le cuissard, en synthétique avec la lotion amincissante encapsulée (mais un peu chaud sous mes latitudes) ou en jersey coton (le même que pour mes culottes, mais couleur chair) qui est plus agréable mais a tendance à coller aux jupes…d’où l’ajout d’un jupon…
    j’aime bien cette robe, elle a l’air confortable, mais le manque d’ajustement la rend un poil trop « casual » pour moi . Le tissu est très joli et le biais choisi le met bien en valeur.

    Bien joué, une fois de plus. :)

    Bisouxxx
    Cilou

    • 33
      10 juillet 2014 - 11 h 02 min | Permalien

      Merci Cilou, j’espère que la prochaine version (ajustée) te plaira davantage !

  • 34
    8 juillet 2014 - 20 h 30 min | Permalien

    Elle me plaît bien comme ça cette robe… Quand au short, je te soutiens à 100%, je ne sors jamais en robe sans short dessous! D’autant que dans ma région ou le vent est monnaie courante (c’est plutôt les jours où il n’y en a pas qu’on s’étonne), ça évite de se faire arrêter pour exhibitionnisme…

    Bises

    • 35
      10 juillet 2014 - 11 h 03 min | Permalien

      Ahhhh, merci MademoiselleKR pour ce témoignage pro short !

  • 36
    8 juillet 2014 - 21 h 31 min | Permalien

    Pour la forme je vois ce que tu veux dire, mais c’est plutôt diffus comme sensation parce qu’objectivement y a pas ratage ni inadéquation patente à la silhouette. Par exemple je trouve que la forme de la robe bleue du même type postée récemment est plus évidente sur toi, même avec les côtés qui baillent.
    Meilleur souvenir de cuisse qui chauffe: 20km à pied avec un pantalon fait-maison dont l’enfourchure lâche s’arrêtait pile au niveau du gras de la cuisse. Ce jour-là j’ai compris la différence entre un point zigzag et celui d’une surjeteuse…

    • 37
      10 juillet 2014 - 11 h 05 min | Permalien

      Rahhhh, le fourche trop lâche, j’ai connu, je compatis.
      Je suis d’accord : sur certaines silhouettes cette forme irait bien mieux, mais j’aime tellement la découpe du corsage que je n’abandonne pas l’idée d’en faire une version qui m’aille vraiment.

  • 38
    29 juillet 2014 - 17 h 04 min | Permalien

    Très jolie cette version asymétrique, elle te va biiiien !!!!