[Revue de presse] Tendances Couture #17

Mais que vois-je, qu’entend-je, que lis-je ?

Le mag’ Tendances Couture n°17 est sorti, youpi tralala. Sauf que… J’ai eu beau faire un véritable safari dans Bruxelles durant toute une semaine, je ne l’ai pas trouvé en français, damned. J’ai fini par déclarer forfait et le choper en néerlandais.

Pour les pauvres innocents qui se demandent ce que peut bien faire une couverture de magazine aussi kitch par ici, sachez que si Tendances Couture peut sembler être à la couture ce que Patrick Sébastien est la la chanson française, en réalité il ne faut pas le juger à sa couverture : en vrai, c’est d’la balle baby ! Bon, ça dépend évidemment des numéros, mais niveau rapport qualité/prix il se défend pas mal le bougre. Il faut savoir que ce magazine ne contient que des patrons déjà publiés en pochette par les marques Simplicity et New Look, plutôt bien coupés en général même si il y a beaucoup de basiques et de répétitions dans le lot, faut bien l’avouer ma bonne dame.

Que dire d’autre ? Que les marges de couture sont incluses, que la qualité du papier est pourrie, que les planches de patrons sont surchargées donc je vous conseille de vous armer d’un surligneur fluo pour décalquer les pièces… Mais aussi que les explications de montage sont dessinées, ce qui peut être d’une grande aide mine de rien. Ah, j’allais oublier : je ne vends pas ce magazine ! J’ai eu beaucoup de questions dessus par le passé donc voila, je ne suis qu’une blogueuse, je ne représente pas la marque Simplicity, j’ignore absolument où on peut se procurer les numéros épuisés et autres détails commerciaux. Et NON, pas la peine de me demander de recopier un patron et de vous l’envoyer, je ne le ferais même pas pour ma propre mère (bon, en fait Maman, si tu insistes ça peut se négocier, mais seulement pour toi !).

Comme d’hab’, on attaque avec les dessins techniques : lire la suite »

Le gilet de Superman

Mais que vois-je dans le ciel, est-ce un oiseau, un avion ? Non c’est Super Gilet !

Hum. Nan mais quand même quoi, ce gilet  issu du magazine Ottobre femme de 03/2015 ressemble vachement à une cape quand même. Il faut dire que la couleur matche avec les tenues du fameux super héros en slip, que la forme est très basique et totalement dénuée de pinces/découpes flatteuses dans le dos, mais aussi que je n’ai pas choisi le bon tissu pour coudre cette babiole.

En effet, j’aurais dû utiliser un jersey de viscose bien mou pour obtenir le tombé mollasson et fin idéal pour cette pièce. Las, chez Tissu Passion à Bruxelles, j’ai eu un gros coup de cœur pour une maille fine certes, mais avec une belle tenue, ce que je croyais tout indiqué pour ce projet. D’où l’effet cape de super-héros en slip.

N’empêche que je l’aime bien ce fichu gilet : il est ultra confortable et niveau réalisation on peut difficilement faire plus simple et rapide… Mon pote Christian (le Mi de Lylimi) m’a suggéré d’ajouter tout bêtement deux liens dans les couture de côté histoire de pouvoir ajuster un peu les dos. Je crois que c’est ce que je vais faire.

En attendant je ne boude pas mon plaisir et je porte beaucoup ce gilet doudou, parce qu’après tout c’est chouette d’être une super héroïne.

Dr Sketchy’s au cirque

Bon sang, qu’est-ce que j’aime dessiner !

Surtout quand c’est dans une ambiance de fête, entourée de copains tout aussi enthousiastes. Avec en prime de la bonne musique, des modèles déjantés et costumés, un spectacle burlesque entre deux poses pour le plaisir des yeux…. J’en ai déjà causé par ici : les séances de modèle vivant de Dr Sketchy’s Belgique sont un vrai régal. Cette fois nous nous sommes retrouvés chez Madame Moustache, une boite décalée bruxelloise, pour un voyage diablement dépaysant dans un cirque rétro.

Sœurs siamoises à moustaches, diseuse de bonne aventure, femme léopard, lanceuse de couteau, marionnettiste, souleveur de poids…. Je n’ai pas pu dessiner tout le monde mais j’aurais bien aimé. Mille mercis aux organisatrices, aux modèles et aux copains pour cette superbe soirée de dessin !

Certains croquis sont plus aboutis que d’autres car les temps de pose ont varié de 5 à 15 mn, et croyez-moi, ça fait une sacrée différence quand on dessine.

Et si jamais ça vous intéresse de venir dessiner en bonne compagnie, voici le site belge, mais Dr Sktechy existe dans de nombreuses grandes villes.

Sur ce, je pars à la chasse au trésor : le nouveau mag’ tendances Couture est sorti, mais pour l’instant je ne l’ai trouvé qu’en néerlandais, damned….

 

Jupe-culotte arrondie

Ahhh, Meïna je t’aime toi tu sais !

Meïna c’est la jupe-culotte de la marque Je fais mes dessous. Un patron super simple, super rapide, super adapté aux débutants et aux fainéants dans mon genre… Par contre j’avoue qu’à ce stade de baleinisation pré-maternelle on fait plus flatteur (mes gambettes seraient mieux mises en valeur par un jean slim avec une ceinture adaptée, j’en conviens), mais certainement pas aussi confortable.

J’avais cousu une première version avec ceinture extensible, mais la forme de la dite ceinture ne me satisfaisait pas : certes, c’est fastoche à faire, mais un rectangle, même extensible, suit mal les courbes féminines, surtout quand elles sont bien prononcées à cause d’un alien squatteur.

Cette fois j’ai cousu la version proposée normalement pour les ceintures en tissu non-extensible, maaaiiiis réalisée dans un ponte (extensible donc) assez top repéré grâce à Mimolette et Tassadit chez Tissu Passion à Bruxelles. J’ai un chouïa modifié la coupe afin que le devant couvre un peu plus le ventre, mais dans l’ensemble cela reste assez fidèle au patron. Ainsi le rendu est bien plus flatteur, tient bien en place et marque la cambrure. Moi contente, moi ne plus vouloir le quitter !

Bonus : après l’accouchement je n’aurais qu’à démonter la ceinture et coudre à la place une ceinture noire (par exemple) non extensible pour avoir un pantalon à ma nouvelle taille durant le mois d’août.

Le coton fluide vient lui aussi de chez Tissu passion (5€ le mètre, ça va), on ne le voit guère sur les photos mais il s’agit d’un motif étoilé qui m’avait enthousiasmé sur le coup. Je suis un p’tit peu déçue que de loin on ait l’impression d’un pied de poule. Tant pis. Il est doux, léger, fluide…. C’est déjà pas mal non ?

Promis, une prochaine fois je repasserai mes fringues avant de les prendre en photo….